Paix et sécurité

L'évolution positive de la situation en Guinée-Bissau amène Kofi Annan à poser la question de l'intervention préventive en cas d'incurie de la puissance publique

Le cas de la Guinée-Bissau, dont le gouvernement a été destitué le 17 septembre et remplacé par un Gouvernement transitoire qui en trois mois a pris un ensemble de mesures positives, incite le Secrétaire général à engager la communauté internationale à examiner comment elle peut intervenir à titre préventif dans des situations où les gouvernements, bien que démocratiquement élus, bafouent les règles élémentaires de la conduite des affaires publiques et deviennent ainsi une source supplémentaire d'instabilité.

Kofi Annan insiste sur la nécessité de juger Saddam Hussein conformément au droit international

A la veille de présenter son rapport sur l'Iraq au Conseil de sécurité, le Secrétaire général de l'ONU a qualifié d'évolution majeure et positive l'arrestation de Saddam Hussein, a insisté pour que son procès se déroule en conformité avec les normes internationales et a exclu, en réponse à une question de la presse, qu'un tribunal de l'ONU puisse appliquer la peine capitale.

Le Conseil de sécurité accentue sa prise de position en faveur de la protection des civils pris dans un conflit

Le Conseil de sécurité a formulé aujourd'hui une vigoureuse condamnation des attaques menées contre les civils pendant les conflits. Il a rappelé aux Etats leur obligation de poursuivre les auteurs de crimes de guerre et a décidé d'adopter la version réactualisée de l'aide-mémoire qui rassemble l'ensemble des mesures susceptibles de protéger les civils et les groupes vulnérables qui se trouvent dans une zone de conflit.

L'ONU propose de réduire de moitié sa présence à Bougainville

Prenant acte de l'évolution favorable de la situation à Bougainville, il a été proposé aujourd'hui au Conseil de sécurité de réduire de moitié la présence de l'ONU dans l'île qui s'achemine vers un gouvernement autonome.

Troisième fermeture par les Russes d'un camp d'hébergement de Tchétchènes à Ingushetia, annonce le HCR

Après la fermeture du campement Alina en République russe d'Ingushetia par les autorités russes, les derniers Tchétchènes déplacés qui se trouvaient encore dans ce camp, aussi appelé camp A, ont été autorisés à se reloger hier dans le camp C ou camp Satsita, indique l'agence de l'ONU pour les réfugiés.

Pour l'envoyé de l'ONU s'adressant au Conseil de sécurité, Israéliens et Palestiniens doivent mettre à profit l'étroite marge de manœuvre actuelle

L'envoyé de l'ONU au Moyen-Orient a analysé pour le Conseil de sécurité ce matin la situation nouvelle créée par une accalmie dans la violence, la nomination d'un nouveau Premier ministre palestinien, les initiatives récentes de la société civile et la résolution du Conseil de sécurité approuvant la Feuille de route, autant d'éléments nouveaux offrant aux Israéliens et aux Palestiniens une étroite mais bien réelle marge de manœuvre.

Kosovo : une première évaluation d'ensemble du respect des normes pourrait avoir lieu à la mi-2005, indique le Conseil

Dans une déclaration rendue publique aujourd'hui, le Conseil de sécurité réaffirme que le respect des normes présentées le 10 décembre 2003 reste un préalable aux négociations sur le statut final du Kosovo, se félicite du lancement d'un mécanisme d'évaluation et indique qu'une évaluation d'ensemble du respect de ces normes pourrait avoir lieu « vers le milieu de l'année 2005. »

Kofi Annan affirme sa foi en des valeurs universelles qu'il importe d'appliquer et de défendre, en privé comme dans le monde

Y a-t-il encore des valeurs universelles ? Une question que le Secrétaire général de l'ONU avait choisie pour thème d'une conférence qu'il donnait aujourd'hui à l'université de Tübingen en Allemagne et à laquelle il a répondu par l'affirmative.

La stabilité menacée en Afrique de l'Ouest, constate Kofi Annan

Malgré les progrès réalisés au Libéria et en Sierra Leone, la stabilité de l'Afrique de l'Ouest est encore précaire en raison de plusieurs facteurs parmi lesquels un effectif insuffisant des forces de maintien de la paix et les mouvements trans-frontaliers de combattants, indique notamment le Secrétaire général dans un rapport paru aujourd'hui.

R. D. du Congo : 3 600 combattants étrangers et leurs familles ont déjà été rapatriés et le mouvement devrait s'accélérer, estime la Mission de l'ONU

Selon la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC), il existe un « sentiment général » parmi les groupes armés étrangers présents dans le pays qu'il est temps de partir. Plus de 4 000 d'entre eux ont déjà quitté le pays ou sont engagés dans le processus de désarmement-réintégration.