Paix et sécurité

Des officiels de l'ONU envoyés par Kofi Annan en R.D. du Congo

Tout en annonçant ce matin qu'il s'apprêtait à envoyer son Représentant spécial et un Conseiller militaire de haut niveau pour aider Kinshasa à constituer la nouvelle armée congolaise, le Secrétaire général de l'ONU s'est dit convaincu que les progrès politiques et la constitution du nouveau gouvernement auraient des effets au plan militaire.

Premiers entretiens aujourd'hui à Bagdad du Représentant de l'ONU et des chefs de l'autorité civile

Le Représentant spécial de l'ONU à Bagdad, Sergio Vieira de Mello, a rencontré aujourd'hui ses interlocuteurs américain et britannique au cours de premières journées sur le terrain qu'il entend consacrer à définir précisément le rôle de l'ONU.

Kofi Annan recommande de renforcer la Mission de l'ONU en R.D. du Congo et de créer une brigade de l'Ituri

Le Secrétaire général de l'ONU recommande de porter à 10 800 éléments l'effectif militaire autorisé de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (MONUC) dans le cadre d'un mandat renforcé qui serait prolongé jusqu'au 30 juin 2004. Une brigade, dont l'effectif pourrait aller jusqu'à 3 800 éléments, serait déployée dans l'Ituri, « l'une des régions plus instables du pays. » où Kofi Annan recommande d'instaurer un embargo sur les armes.