Paix et sécurité

RDC : le regain de violence risque d’entraver la lutte contre Ebola (OMS)

Alors que le virus Ebola semblait marquer le pas ces derniers jours, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est inquiétée des incidents de sécurité notés cette semaine en République démocratique du Congo (RDC). Des incidents qui sont attribués aux groupes armés, dans plusieurs zones incluses dans la réponse, notamment à Beni, Oicha et Kyondo.

L’insécurité entrave l’accès aux personnes déplacées dans le nord-est du Burkina Faso (HCR)

L’escalade de la violence et de l’insécurité a déclenché une crise humanitaire sans précédent dans certaines régions du Burkina Faso, du Mali et de l’ouest du Niger. Les déplacements de population ont fortement augmenté, avec des milliers de civils fuyant les attaques violentes récurrentes.

Face à la détérioration de la situation sécuritaire, la force du G5 Sahel doit être soutenue (ONU)

Alors que la situation sécuritaire au Sahel s’aggrave, la force conjointe du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) a plus que jamais besoin de recevoir un soutien de la communauté internationale, a expliqué mercredi une haute responsable des Nations Unies devant le Conseil de sécurité.

Le Burkina Faso est l'épicentre d’une crise humanitaire dramatique qui secoue le Sahel central

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies s’est alarmé ce mardi de l’aggravation de la crise humanitaire dans la région du Sahel central - qui englobe le Burkina Faso, le Mali et le Niger - et qui est alimentée par de violents affrontements entre groupes armés, les déplacements de population, la faim et la pauvreté généralisée.

Haïti : plus d’une personne sur trois a besoin d’une aide alimentaire urgente

Plus d’un Haïtien sur trois est dans une situation d’insécurité alimentaire et a besoin d’une aide urgente pour faire face à ses besoins alimentaires quotidiens, a averti vendredi le Programme alimentaire mondial (PAM). 

Policière de l’ONU : « un métier qui permet de changer l’avenir des femmes », selon Seynabou Diouf

La Sénégalaise Seynabou Diouf a reçu le 5 novembre 2019 le Prix de la policière de l’ONU de l’année. La commandante de police a été récompensée pour son travail dans la lutte contre l’exploitation et les abus sexuels en République démocratique du Congo (RDC) où elle est actuellement affectée au sein de la Mission des Nations Unies dans ce pays (MONUSCO).

Une Sénégalaise lauréate du Prix de la policière de l’ONU

La Sénégalaise Seynabou Diouf est la lauréate 2019 du Prix de la policière des Nations Unies, a annoncé vendredi l’ONU.

Ebola en RDC : la réduction des cas de contamination continue à être observée

La tendance à la baisse des cas de contamination à la maladie à virus Ebola continue à être observée en République démocratique du Congo (RDC), a indiqué l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans son dernier bulletin sanitaire daté du jeudi 31 octobre 2019.

L'ONU appelle à reléguer la violence sexuelle aux annales de l'histoire de l'humanité

A l’occasion du 10ème anniversaire du mandat de la Représentante spéciale de l’ONU sur les violences sexuelles liées aux conflits armés, l’actuelle Représentante, Pramila Patten, a appelé à une décennie « d’action décisive pour éliminer la violence sexuelle de notre quotidien et la reléguer une fois pour toutes aux annales de l'histoire de l'humanité ».

L’Assemblée générale de l’ONU a élu 14 États au Conseil des droits de l’homme

L’Assemblée générale des Nations Unies a élu jeudi, à bulletin secret, 14 Etats comme nouveaux membres du Conseil des droits de l’homme pour pourvoir les sièges qui deviendront vacants le 31 décembre 2019.