Paix et sécurité

A l'ONU, Haïti sollicite un appui substantiel, durable et efficace pour se relever

A la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Ministre des affaires étrangères d’Haïti, Bocchit Edmond, a pris acte du mandat du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), qui doit prendre la relève de l’actuelle Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haiti (MINUJUSTH) lorsqu’elle fermera ses portes le 15 octobre prochain, soulignant qu’il souhaitait vivement que la nouvelle mission ait à sa disposition « toutes les ressources nécessaires à la pleine réalisation de ses principales tâches ». 

RDC : à l’ONU, Félix Tshisekedi affirme que son pays a encore besoin de la MONUSCO

A la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, a affirmé jeudi que son pays avait encore besoin de la MONUSCO, mais qu’il fallait que la Mission des Nations Unies ne soit pas pléthorique et qu’elle soit dotée d’un mandat adapté.

Au Conseil des droits de l’homme à Genève, le Cameroun réitère son appel au dialogue national

Lors de son passage devant le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève, le Ministre des affaires étrangères du Cameroun a affiché la détermination de son pays à mener un « combat sans relâche » contre le groupe extrémiste Boko Haram et a réitéré l’appel au « grand dialogue national » annoncé le 10 septembre dernier par le Président camerounais Paul Biya.

Les enquêteurs de l’ONU dénoncent la poursuite de crimes de guerre en Syrie

À l’aube de sa neuvième année, le conflit syrien est caractérisé par une intensification de la violence et continue de martyriser les civils, note la Commission d’enquête des Nations Unies dans son dernier rapport rendu public ce mercredi à Genève.

Le maintien de la paix, un « outil multilatéral indispensable », renforcé et qui doit être soutenu (ONU)

Le chef des opérations de paix de l’ONU a souligné lundi que le maintien de la paix demeure un « outil multilatéral indispensable » pour prévenir les conflits, réduire les risques de rechute et aboutir à une paix durable.

Burundi : des enquêteurs de l’ONU dénoncent un climat de peur et d’intimidation avant les élections de 2020

La Commission d’enquête des Nations Unies sur le Burundi a dénoncé mercredi les violations graves des droits de l’homme commises pendant la période préélectorale dans ce pays. Les enquêteurs onusiens ont estimé qu’un « climat de peur » règne, à moins d’un an des élections présidentielle, parlementaires et locales en 2020.