Paix et sécurité

Le chef de l'ONU au Kosovo annonce une réévaluation des Normes visant à assurer la sécurité de tous

Le Représentant de l'ONU qui s'exprimait lors de la cérémonie de lancement des Normes pour le Kosovo en présence du Premier Ministre Bajram Rexhepi, deux semaines après l'explosion de violence qui aurait entraîné la mort de 19 personnes, selon les dernières estimations de la police, et la fuite de 3 200 autres, en majorité des Serbes, a annoncé une réévaluation de deux des Normes pour le Kosovo tout en défendant les politiques qu'elles promeuvent comme le moyen de faire du Kosovo un endroit où il fait bon vivre.

Berlin : la démilitarisation des milices indispensables à la tenue des élections, indique Kofi Annan et son Envoyé en Afghanistan

Le Secrétaire général de l'ONU et son Représentant spécial pour l'Afghanistan, dans leurs allocutions lors de la Conférence de Berlin ont insisté sur les progrès accomplis par le pays mais aussi sur l'ampleur de la tâche à accomplir avant les élections qui passe notamment par le désarmement des milices afghanes.

La Convention du 17 mai peut marquer le début d'une nouvelle étape au Myanmar, selon Kofi Annan

Le Secrétaire général estime que si les restrictions qui frappent encore Aung San Suu Kyi et ses partisans sont levées et si les partis sont libres d'exercer leurs activités politiques, la Convention nationale que le Gouvernement du Myanmar prévoit de réunir le 17 mai prochain pour rédiger une nouvelle constitution marquera le début d'une nouvelle étape dans l'évolution politique du Myanmar et entraînera des réactions positives de la part de la communauté internationale.

Le Comité contre le terrorisme prorogé, dans sa nouvelle configuration, par le Conseil de sécurité

Le Conseil a annoncé aujourd'hui, dans une déclaration qu'il décidait de proroger jusqu'en décembre 2007 son Comité contre le terrorisme réorganisé récemment pour une nouvelle période de six mois.

Prendre pour cible des civils n'est pas justifiable, affirme Kofi Annan à propos de la vague terroriste en Ouzbékistan

Le Secrétaire général a exprimé aujourd'hui sa consternation à l'égard de la série d'attaques terroristes à la bombe et autres actes violents perpétrés ces deux derniers jours en Ouzbékistan.

Le Conseiller spécial pour Haïti évalue à 20 ans la durée de la présence internationale dans le pays

Le Conseiller spécial pour Haïti a indiqué aujourd'hui qu'il avait insisté auprès du Conseil de sécurité pour que la communauté internationale se prépare à rester à Haïti sur le long terme, peut-être pendant une vingtaine d'années, tout en laissant les Haïtiens gérer les programmes de reconstruction.

La semaine qui commence marquée par la Conférence sur l'Afghanistan

Une réunion sur la justice en phase de transition en Afghanistan et un forum sur la participation de la société civile ont commencé, hier et aujourd'hui, en préalable au grand rassemblement attendu mercredi avec l'ouverture de la Conférence internationale sur l'Afghanistan, qui sera suivie le 2 avril d'une réunion des donateurs.

Le Secrétaire général préoccupé par les attaques lancées hier à Kinshasa

Exprimant sa préoccupation à l'égard des attaques qui ont été lancées hier à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), le Secrétaire général de l'ONU appelle à maintenir le cap de la réconciliation nationale.

Les caractéristiques du Rwanda observées au Soudan, selon des responsables de l'ONU

On signale que la population de la région du Darfour -appartenant majoritairement aux communautés ethniques Fur, Masalit, Dajo, Tunjur, Tama et Zaghawas- est victime de violations systématiques des droits de l'homme perpétrées principalement par des milices, alliées du Gouvernement, comme les Djandjawids, les Muraheleen et les Forces populaires de défense, s'inquiètent dans une déclaration commune le Représentant du Secrétaire général sur les personnes déplacées et sept Rapporteurs spéciaux de la Commission des droits de l'homme.

Des attaques contre des camps militaires à Kinshasa condamnés par la Mission de l'ONU

Après que des attaques aient été perpétrées tôt ce matin contre des camps militaires à Kinshasa, la MONUC, la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo, annonce que les patrouilles ghanéennes et tunisiennes de la Force Neutre ont été renforcées dans la ville.