Migrants et réfugiés

La protection des civils au cœur des réponses aux déplacements forcés au Sahel

Dans le cadre d’un dialogue régional sur les déplacements forcés au Sahel, des représentants des Nations Unies et des gouvernements du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad ont réaffirmé leur ferme engagement à protéger les personnes forcées de fuir et l’impératif de trouver des solutions durables aux situations de déplacement dans cette région.