Santé

SRAS : un vaccin disponible au plus tôt dans deux ans

Malgré les efforts déployés, un vaccin contre le SRAS ne sera pas disponible si une nouvelle épidémie survient à la fin de l'année, ont conclu les 50 chercheurs réunis par l'OMS, l'agence de l'ONU pour la santé. Toutefois, le premier essai clinique sur un vaccin inactivé pourrait commencer dès janvier 2004 mais il faudra encore entre deux et cinq ans pour achever sa mise au point.

La réduction du coût des traitements contre le VIH/Sida dans les pays en développement, saluée par Kofi Annan

Le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a salué l'accord conclu entre la Fondation Clinton et quatre sociétés pharmaceutiques afin de réduire de moitié le coût des médicaments antirétroviraux contre le VIH/Sida dans les pays en développement.

Les femmes africaines courent 175 fois plus de risques de mourir en couches, selon une étude de l´ONU

Le risque pour les femmes africaines de mourir en couches est 175 fois plus élevé que pour les femmes des régions développées, indique un rapport de l´ONU rendu public aujourd´hui.

Les experts mondiaux de la santé s'engagent à intensifier l'action préventive contre la rougeole

Réunis à l´initiative de l´ONU au Cap, en Afrique du Sud, les experts internationaux de la santé se sont engagés à intensifier les efforts déployés à l´échelle mondiale pour vacciner tous les enfants contre la rougeole, qui tue 2 000 enfants chaque jour, et sauver environ un demi-million d'enfants chaque année d'ici 2005.

Journée mondiale de la santé mentale : Kofi Annan estime qu´il faut aider davantage les enfants ayant des problèmes mentaux

A l´occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, le Secrétaire général de l´ONU, Kofi Annan, a appelé aujourd´hui toutes les nations à aider davantage qu´elles ne le font les enfants ayant des problèmes mentaux.

Journée mondiale de la vue : l´OMS lance un dossier d´information pour lutter contre la cécité dans le monde

A l´occasion de la Journée mondiale de la vue, l´Organisation mondiale de la santé (OMS) et l´Agence internationale contre la cécité ont lancé aujourd'hui à Genève un dossier d´information qui contient des recommandations techniques et pratiques susceptibles d'aider les gouvernements et les professionnels de la santé à élaborer des plans nationaux de prévention de la cécité.

Des plomberies défectueuses suspectées d'avoir contribué à la transmission du SRAS, indique l'OMS

Selon les conclusions d'une consultation technique de l'agence de l'ONU pour la santé, des plomberies défectueuses ont contribué à la propagation de la pneumopathie atypique baptisée Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) dans les immeubles d'habitation de Hongkong et à celle d'autres maladies infectieuses dans plusieurs autres pays. Il serait donc relativement facile d'interrompre la transmission et d'éviter certaines maladies, dont le SRAS s'il devait réapparaître, ont estimé les experts.

Angola : des agences de l'ONU et le gouvernement lancent ensemble une campagne de vaccination systématique

Deux agences de l'ONU participent aux côtés des autorités de l'Angola à une campagne de vaccination systématique destinée à immuniser 75% des enfants dans un pays qui, après plus de vingt ans de guerre civile, a un des taux de mortalité infantile les plus élevés du monde.

Jacques Chirac, Colin Powell et une quinzaine de chefs d'Etat prennent part aujourd'hui aux séances sur le VIH/sida de l'Assemblée générale

Alors que les chefs d'Etat et de gouvernements, ministres et directeurs d'institutions, au total quelque 140 participants réunis aujourd'hui dans le cadre des séances plénières de haut niveau de l'Assemblée générale de l'ONU consacrées à la lutte contre le sida, dressaient un état des lieux qui continue à être alarmant, le Président français Jacques Chirac, réaffirmait que l'Union européenne, les Etats-Unis et le reste des donateurs devaient chacun consacrer un milliard de dollars par an à la lutte contre le sida et le Secrétaire d'Etat américain, Colin Powell, rappelait que son pays apportait à lui seul la moitié du financement actuel.

La lutte contre le sida en retard sur les objectifs fixés, indique Kofi Annan qui appelle à accentuer radicalement les efforts

Le rapport sur le suivi de la Déclaration d'engagement sur le VIH/sida est limpide ; à ce rythme, aucun des objectifs fixés pour 2005 ne sera atteint, a affirmé Kofi Annan, devant les chefs d'Etat et de gouvernement rassemblés à New York pour une journée d'examen des résultats obtenus dans la lutte contre la maladie.