Santé

Un nouveau risque de méningite endigué grâce au partenariat, indique l'OMS

Grâce aux activités orchestrées ces deux dernières années par l'agence de l'ONU pour la santé, une rare souche (W135) de méningite réapparue récemment au Burkina Faso a pu être rapidement identifiée et un plan d'action de grande envergure contient désormais la flambée épidémique, ce qui n'aurait pas été possible il y seulement deux ans.

Journée mondiale de la Santé : l'occasion d'appeller à agir pour que la route fasse moins de victimes

Le 7 avril, c'est aussi la Journée mondiale de la Santé consacrée cette année à la sécurité routière. A cette occasion l'OMS, l'agence de l'ONU pour la santé, et la Banque mondiale publient un rapport commun montrant que des mesures multiples peuvent réduire significativement les accidents de la route, deuxième cause de mortalité chez les jeunes âgés de 5 à 29 ans tandis que le Secrétaire général, Kofi Annan, affirme que pour que les routes soient sûres et le restent, différents secteurs de la société doivent intervenir.

Afghanistan : la Mission de l'ONU trouve « extraordinaire » la mobilisation lors de la Conférence de Berlin

“Il est remarquable que plus de deux ans après l'Accord de Bonn, l'Afghanistan soit capable de rassembler plus de 60 nations, la plupart d'entre elles représentées par leurs ministres des Affaires étrangères », a fait observer le porte-parole de la Mission d'assistance de l'ONU en Afghanistan, la MANUA, Manoel de Almeida e Silva, à propos de la Conférence de Berlin qui s'est achevée jeudi dernier.

Les soins prénatals font un bond de 20% dans les pays en développement, selon l'UNICEF et l'OMS

Dans un rapport qu'ils publient ensemble aujourd'hui, deux agences de l'ONU, l'UNICEF et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), révèlent que le nombre de femmes qui bénéficient de soins prénatals a progressé de 20% dans les pays en développement depuis 1990, ce qui offre une possibilité encore inexploitée de mettre toute une série de services de santé vitaux à la portée des femmes pauvres.

L'usage rationnel des médicaments, thème d'une Conférence co-parrainée par l'OMS

Alors que s'ouvre demain en Thaïlande une Conférence sur l'amélioration de l'usage des médicaments, l'OMS, l'agence de l'ONU pour la santé, insiste sur le caractère nocif et les surcoûts entraînés par un usage irrationnel des médicaments.

Journée mondiale contre la tuberculose : Kofi Annan invite à accentuer la lutte contre une maladie curable

Selon le Secrétaire général de l'ONU, la Journée mondiale de la tuberculose invite à accentuer la lutte menée contre une maladie parfaitement curable qui tue néanmoins plus de 2 millions de personnes par an, lesquelles se trouvent presque toutes dans les pays en développement.

La victoire sur la grippe aviaire n'est pas acquise en Asie, préviennent la FAO et l'OIE

Le virus n'est toujours pas maîtrisé malgré des progrès, indiquent l'agence de l'ONU pour l'agriculture et l'agence mondiale de la santé animale, qui estiment que les pays asiatiques qui crient trop vite victoire contre la grippe aviaire devraient s'appuyer sur des bases scientifiques solides.

Tuberculose résistante aux traitements : dix fois plus fréquente en Europe de l'Est et en Asie centrale, selon l'OMS

Dans un contexte de progression générale de la résistance aux traitements antituberculeux dans le monde, dans certaines régions de l'Europe orientale et de l'Asie centrale les malades ont une probabilité dix fois plus grande de présenter une tuberculose à bacilles multirésistants (TB-MR), selon un rapport de l'agence de l'ONU pour la santé. L'Afrique du Sud, la Chine, l'Equateur et Israël sont également concernés.

Prochaine réunion à l'OMS sur la préparation à une pandémie de grippe

Même si l'abattage des volailles et les autres mesures prises ont pu réduire la probabilité de l'émergence prochaine d'une souche virale pandémique de grippe humaine venue d'Asie du fait de la grippe aviaire, le caractère cyclique de ces flambées fait anticiper à l'agence de l'ONU pour la santé une pandémie de grippe humaine et organiser à Genève une réunion pour mieux s'y préparer.

La FA0 signale une mutation des marchés après l'écroulement des ventes de boeuf et de poulet dans certains pays

Depuis l'apparition de la grippe aviaire, l'écroulement de la demande sur les poulets et les oeufs entraîne une perte estimée supérieure à 2,2 millions de dollars par jour pour l'industrie avicole. Conjuguée aux suspicions qu'ont fait naître quelques cas de vaches folles, le phénomène provoque un déclin d'environ un tiers de la demande des exportations mondiales de viande, soit 6 millions de tonnes, a souligné aujourd'hui l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture.