Santé

En Somalie, 100 mères s’engagent à ne jamais faire subir de mutilations génitales à leurs filles

Les crises humanitaires comme celle de la Covid-19 ont mis à mal les efforts de prévention des mutilations génitales féminines (MGF) et deux millions de filles supplémentaires sont désormais à risque de subir ces pratiques au cours des dix prochaines année , a alerté le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) à l’occasion de la Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des MGF.