Climat et environnement

Enlèvement de matière fissile d'Ouzbékistan signalé par l'AIEA

L'agence de l'ONU pour l'énergie atomique annonce aujourd'hui avoir aidé l'Ouzbékistan à transférer en Fédération de Russie de l'uranium fissile qui y sera transformé en uranium faiblement enrichi.

Stocks de pesticides dans les pays pauvres : une bombe à retardement selon la FAO

D'importantes quantités de déchets chimiques toxiques dérivés de pesticides inutilisés ou périmés représentent une menace durable et de plus en plus sérieuse pour les populations et l'environnement en Europe de l'Est, Afrique, Asie, Moyen-Orient et Amérique latine, prévient la l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture dont le Programme de prévention et d'élimination des pesticides périmés souffre d'un défaut de financement.

Criquet pèlerin : 37 millions affectés à la lutte en Afrique, d'autres fonds nécessaires

La communauté internationale a réagi favorablement à un appel lancé par la FAO pour aider les pays d'Afrique de l'Ouest et du Nord-Ouest dans leur lutte contre le criquet pèlerin en approuvant 32 millions de dollars débloqués ou sur le point de l'être. Toutefois, l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture estime à 100 millions de dollars le montant du financement nécessaire, de toute urgence, pour combattre l'infestation acridienne dans les pays touchés.

La XXVIIIe Olympiade d'Athènes dans la lignée des Jeux verts

Ces dernières années, l'environnement a gagné une place importante au sein du Mouvement olympique, affirme le Programme de l'ONU pour l'environnement qui indique que le Comité international olympique (CIO) reconnaît officiellement désormais l'environnement comme la troisième dimension de l'Olympisme aux côtés du sport et de la culture.

Essaimage massif du criquet pèlerin : appel de la FAO aux bailleurs de fonds

Des essaims gigantesques en provenance du Nord-ouest ayant envahi la Mauritanie, le Sénégal, le Mali et le Niger interrompant la saison des semailles estivales, l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture FAO exhorte les bailleurs de fonds à octroyer un soutien accru aux opérations de lutte antiacridienne nationales qui ont pris une ampleur inégalée.

Tous les plongeurs du monde appelés à... nager au secours des mers et des océans

Les amateurs de la plongée en apnée et en scaphandre autonome, amateurs ou professionnels, sont conviés par le Programme de l'ONU pour l'environnement et Earthdive à contribuer à la sauvegarde des mers et océans.

Contre les feux de forêt qui s'aggravent : impliquer les communautés locales, préconise la FAO

Globalement, 95% de tous les incendies qui ont détruit 350 millions d'hectares de forêts et de steppe en 2002, sont le fait d'activités humaines, indique l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture qui préconise l'implication des communautés locales pour prévenir et lutter contre ce phénomène.

Lancement d'un projet de restauration des marais iraquiens

Identifiés par certains comme le Jardin d'Eden des temps bibliques, en partie asséchés au XXe siècle, les marais mésopotamiens d'Iraq vont faire l'objet d'une entreprise de restauration dont le coût se chiffre en plusieurs millions de dollars, orchestrée par le Programme en faveur de l'environnement de l'ONU et financée par le Japon.

La concentration du C02 dans les océans suspectée d'effets encore incommensurables

Longtemps considéré comme un processus bénéfique qui réduit la concentration du CO2 (dioxyde de carbone) dans l'atmosphère et atténue son impact sur les températures globales, sa concentration dans les océans constitue une menace probable pour la survie à long terme d'un grand nombre d'espèces marines dans une proportion et d'une façon qui ne sont pas encore prévisibles et compréhensibles à ce jour.

La prévention des risques entravée par le manque d'intérêt et de fonds, selon le chef de l'action humanitaire à l'ONU

Affirmant qu'il était plus facile de lever des fonds le lendemain d'une catastrophe qu'avant qu'elle ne se produise pour tenter de la prévenir, Jan Egeland a évoqué le décalage existant entre la révolution technologique que vivait actuellement le monde humanitaire, laquelle est contrecarrée par les obstacles mis par les dirigeants et l'absence de financement.