Changement climatique

L'étiquetage des produits agricoles contenant des OGM et expédiés en vrac adopté à Kuala Lumpur

Réunis à Kuala Lumpur en Malaisie pour la première fois, les 87 Etats membres du Protocole de Carthagène sur la biosécurité ont adopté les procédures permettant l'étiquetage des produits agricoles commercialisés contenant des Organismes génétiquement modifiés (OGM) aussi appelés vivants modifiés (OVM), indique aujourd'hui le Programme de l'ONU sur l'environnement.

Le premier traité gérant l'usage des produits chimiques dangereux entre en vigueur aujourd'hui

La Convention de Rotterdam qui applique une procédure de consentement préalable en connaissance de cause (PIC) à certains produits chimiques et pesticides dangereux faisant l'objet d'un commerce international prend effet aujourd'hui. Cette loi internationale, qui a vu le jour sous les auspices de deux agences de l'ONU, devient ainsi juridiquement contraignante pour les Etats membres l'ayant ratifiée.

La FAO réclame des moyens de lutte contre la prolifération du criquet pèlerin

La FAO, l'agence de l'ONU pour l'agriculture et l'alimentation, lance aujourd'hui un appel aux bailleurs de fonds pour qu'ils financent à hauteur de 9 millions de dollars la lutte contre le criquet pèlerin en Mauritanie, au Mali, au Niger et au Tchad, prévenant que la recrudescence de cet acridien, grand prédateur de culture quand il se déplace en nombre, pourrait tourner au fléau.

Première réunion des Etats parties au protocole sur la biosécurité du 23 au 27 février à Kuala Lumpur

Plus de 1 000 délégués représentant gouvernements et diverses organisations sont attendus du 23 au 27 février, à Kuala Lumpur en Malaisie, pour la première réunion des Etats parties au Protocole de Carthagène sur la biosécurité.

Un rapport du Programme de l'ONU pour l'environnement réclame une action d'urgence au Libéria

Quinze années de guerres ont gravement dégradé l'environnement du Libéria selon un rapport du Programme spécialisé de l'ONU pour l'environnement qui réclame une intervention d'urgence dans ce domaine.

L'inscription supplémentaire de produits chimiques dangereux à la Convention de Rotterdam en phase d'étude préliminaire à Genève

L'ajout de nouveaux produits, selon la procédure dite « de consentement préalable », à la liste des produits chimiques et pesticides dangereux qui font l'objet d'un commerce international, dans le cadre de la Convention de Rotterdam, est actuellement soumis à l'examen du Comité provisoire d'étude des produits chimiques de la Convention.