Moyen-Orient

Iraq : des retours limités de réfugiés ont repris mais le HCR s'efforce surtout d'aider les camps existants

Le retour de 114 réfugiés iraquiens qui souhaitaient rentrer chez eux a été organisé mercredi, après un mois d'arrêt des opérations de rapatriement par l'agence des réfugiés de l'ONU, qui indique toutefois faire porter ses efforts sur ses programmes d'aide aux camps existants pour lesquels elle manque de fonds.

Sud-Liban : accrochages de part et d'autre de la Ligne bleue

Le Représentant personnel du Secrétaire général pour le Sud-Liban a vivement déploré les nombreuses violations de la Ligne bleue et de l'espace aérien libanais par des avions israéliens qui se sont produites hier.

Lakhdar Brahimi de retour en Iraq : premiers entretiens sur la constitution du prochain gouvernement

Arrivé à Bagdad ce matin, le Conseiller spécial de l'ONU pour l'Iraq, Lakhdar Brahimi, a immédiatement entamé des consultations sur la constitution du gouvernement d'administration intérimaire qui doit prendre le relais de l'Autorité provisoire de la coalition dès le 1er juillet prochain.

Le statut du territoire palestinien occupé, celui d'un territoire sous occupation militaire, décide l'Assemblée

Autre décision prise par l'Assemblée générale aujourd'hui, celle qui consiste à affirmer, dans une résolution adoptée par une écrasante majorité de 140 voix, que le statut du territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, restait un statut d'occupation militaire.

Le rapport sur la situation des droits de l'homme en Iraq présenté le 31 mai à l'ONU à Genève

Le Haut Commissariat de l'ONU pour les droits de l'homme a indiqué aujourd'hui qu'il présenterait, le 31 mai à la Commission des droits de l'homme, son rapport sur la situation des droits de l'homme en Iraq depuis avril 2003, a indiqué aujourd'hui un porte-parole de l'ONU à New York.

Une experte de l'ONU s'exprime sur l'absence de statut juridique de nombreux détenus iraquiens

Au moment où il est fait état de tortures infligées à des détenus par des militaires américains et britanniques relevant de l'Autorité provisoire de la coalition, une Experte de l'ONU a exprimé aujourd'hui sa vive préoccupation quant à l'incertitude entourant le statut juridique de nombreux détenus iraquiens soumis actuellement à des interrogatoires.

Traitement dégradant de prisonniers iraquiens : nouvelle réaction à l'ONU

Le Rapporteur spécial sur la question de la torture de l'ONU a exprimé aujourd'hui sa préoccupation à l'égard des « informations récentes faisant état de cas de torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants de détenus iraquiens commis par les forces armées des États-Unis et du Royaume-Uni engagées sous l'autorité provisoire de la coalition » et a demandé que toutes les forces engagées en Iraq mènent leur enquête.

Question israélo-palestinienne : le Quatuor décide de la création d'un mécanisme de contrôle placé sous son autorité

A la suite de la réunion des membres du Quatuor représentés au plus haut niveau au Siège de l'ONU ce matin, le Secrétaire général Kofi Annan a annoncé qu'un mécanisme de coordination et de contrôle placé sous l'autorité du Quatuor allait être créé et que le territoire évacué par les Israéliens ferait l'objet d'un transfert à une Autorité palestinienne réorganisée dans le cadre d'arrangements transitoires.

Une déclaration qui, de l'avis de ses membres, remet le Quatuor au centre du processus de paix

De l'avis unanime des membres du Quatuor qui ont répondu aux questions de la presse après que le Secrétaire général de l'ONU ait donné lecture de la déclaration commune, ce texte remet le Quatuor en selle ou comme cela a été dit « au centre du processus de paix » et redonne du tonus à la Feuille de route tout en la complétant de dispositions nouvelles : apport de moyens à une Autorité palestinienne réformée et création d'un mécanisme de contrôle permettant de s'adapter à la situation.

'Pétrole contre nourriture', un programme qui a réussi à nourrir 27 millions d'Iraquiens

Dans une tribune publiée dans la page « Opinions » du Wall Street Journal, où « les critiques de l'ONU sont particulièrement bien représentés », a-t-il souligné, le directeur de la communication du Secrétaire général des Nations Unies a défendu le programme « Pétrole contre nourriture » en contestant les erreurs grossières dans les chiffres avancées et en mettant en avant les bénéfices retirés par la population.