Moyen-Orient

« Aucun pays n'est autorisé à faire justice lui-même », déclare l'Envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe

Aucun pays n'est autorisé à faire justice lui-même et toute action en Syrie doit être approuvée par le Conseil de sécurité, a déclaré le Représentant spécial conjoint de la Ligue des États arabes et des Nations Unies pour la crise syrienne, Lakhdar Brahimi.

Des fonds sont désespérément nécessaires pour permettre aux enfants syriens de reprendre le chemin de l'école - UNICEF

Depuis la dernière année scolaire, près de deux millions d'enfants syriens ont abandonné l'école, soit près de 40% de tous les élèves inscrits dans les classes de la 1ère à la 9ème année, a annoncé vendredi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance. Un million d'entre eux sont aujourd'hui réfugiés dans les pays voisins et les aider à retourner à l'école s'avère difficile.

Deux millions de réfugiés, quatre millions de déplacés: la Syrie, «grande tragédie de ce siècle», selon le HCR

Le nombre de réfugiés syriens a officiellement franchi le seuil des deux millions, a annoncé mardi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Avec plus de 4,25 millions de déplacés à l'intérieur du pays, la Syrie compte désormais le plus grand nombre de déracinés au monde.

Armes chimiques en Syrie : parallèlement à l'enquête, Ban prie le Conseil de sécurité de réfléchir à une réponse

Tandis que les experts de l'ONU travaillent « sans relâche » pour accélérer l'analyse des échantillons prélevés en Syrie, le Secrétaire général demande au Conseil de sécurité de réfléchir à une réponse appropriée en cas de vérification des allégations d'utilisation d'armes chimiques.

Armes chimiques en Syrie : les échantillons prélevés par les enquêteurs de l'ONU transférés lundi aux laboratoires d'analyse

Le Secrétaire général s'est entretenu dimanche matin avec le chef de la mission d'enquête de l'ONU sur les allégations d'utilisation d'armes chimiques en Syrie des moyens d'accélérer l'analyse des échantillons que les inspecteurs ont prélevé sur le site présumé d'une attaque en date du 21 août.