Afrique

ENTRETIEN - A Madagascar, l’UNICEF a traité en deux mois autant d’enfants pour malnutrition aiguë sévère qu’en un an normalement

Madagascar est au bord de la famine, en particulier le sud du pays. La raison principale : le changement climatique. L’insécurité alimentaire ne cesse de s’aggraver et touche 1,5 million de personnes. Le nombre d’enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère est en augmentation. Ces deux derniers mois, l’UNICEF, le Fond des Nations Unies pour l’enfance, a traité 14.000 enfants, un chiffre normalement enregistré au cours de toute une année. 

Madagascar : une grave sécheresse pourrait provoquer la 1ère famine au monde due au changement climatique

Plus d'un million de personnes dans le sud de Madagascar ont des difficultés à manger à leur faim, en raison de ce qui pourrait devenir la première famine au monde causée par le changement climatique, selon le Programme alimentaire mondial (PAM). 

Insécurité alimentaire, pauvreté et déplacements en hausse en Afrique à cause du changement climatique (OMM)

L’augmentation des précipitations, la hausse des températures et l’accroissement des phénomènes météorologiques extrêmes ont contribué à aggraver l’insécurité alimentaire, la pauvreté et les déplacements de populations en Afrique en 2020, ce qui n’a fait qu’accentuer la crise socio-économique et sanitaire déclenchée par la pandémie de Covid-19. C’est ce qu’indique un nouveau rapport multi-institutions coordonné par l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Paludisme : l'OMS recommande l'utilisation à grande échelle du premier vaccin antipaludique au monde

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mercredi l’utilisation « à grande échelle » du premier vaccin antipaludique au monde, « RTS,S ».

RDC : l'ONU appelle à appuyer le plan de transition pour préparer la sortie « ordonnée et responsable » de la MONUSCO

La Représentante spéciale de l’ONU pour la République démocratique du Congo a appelé mardi le Conseil de sécurité à continuer son appui à la population et au gouvernement congolais, en renouvelant le mandat de la MONUSCO, la mission de paix onusienne dans le pays.