Afrique

Le Conseil de sécurité exige que l'Erythrée revienne immédiatement sur sa décision d'expulser le personnel de la MINUEE

Dans une déclaration présidentielle prononcée aujourd'hui, le Conseil de sécurité a exigé « catégoriquement » que l'Erythrée revienne « immédiatement » sur sa décision « inacceptable » d'expulser certains membres du personnel de la Mission des Nations Unies en Éthiopie et en Érythrée (MINUEE) – Américains, Canadiens, Russes et Européens.

Côte d'Ivoire : Kofi Annan salue la nomination de Charles Konan Banny au poste de Premier ministre

Le Secrétaire général s'est félicité hier de la nomination de Charles Konan Banny au poste de Premier Ministre de la Côte d'Ivoire et a encouragé son gouvernement à mettre en oeuvre, avec le Groupe de travail international, la feuille de route pour la période de transition qui doit conduire à des élections présidentielles dans le courant de l'année prochaine.

Côte d'Ivoire : l'Envoyé de l'ONU décrit la nomination du Premier ministre comme une étape importante vers la paix

A l'occasion de la deuxième réunion du Groupe de travail international sur la Côte d'Ivoire mis en place par le Conseil de sécurité, Pierre Schori, Envoyé de l'ONU dans le pays, a décrit aujourd'hui la nomination de Charles Konan Banny au poste de Premier ministre comme une étape importance dans le processus de paix en cours qui doit aboutir à des élections démocratiques, au plus tard en octobre 2006.

Zimbabwe : Jan Egeland a eu une discussion "franche" avec Robert Mugabe

Actuellement en mission au Zimbabwe pour évaluer les besoins humanitaires de la population après la campagne de destruction des bidonvilles entamée en mai dernier par les autorités, Jan Egeland, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, a rencontré aujourd'hui le président Robert Mugabe avec qui il a eu une discussion « franche ».

Afrique des Grands Lacs : Jean-Marc de la Sablière présente le bilan de la mission du Conseil de sécurité

L'Ambassadeur de la France, Jean-Marc de la Sablière, a rendu compte aujourd'hui au Conseil de sécurité des travaux de la mission du Conseil en Afrique centrale qu'il a dirigée, abordant plus longuement la situation en République démocratique du Congo ainsi qu'au Burundi.

Sommet de Bamako : les partenaires africains appelés à assumer leurs responsabilités pour favoriser le développement économique

En dépit de crises graves sur le continent, les deux tiers des Africains mènent une vie relativement paisible dans des pays multipartites, a rappelé aujourd'hui le Secrétaire général, dans un message au Sommet France-Afrique de Bamako, où il a engagé les partenaires africains à assumer leurs propres responsabilités pour favoriser le développement économique, alors que le continent ne compte que pour 1,5% des échanges mondiaux.

Jan Egeland au Zimbabwe pour évaluer les besoins humanitaires

Le Coordonnateur de l'assistance humanitaire des Nations Unies, Jan Egeland, est arrivé hier au Zimbabwe pour une mission de trois jours au nom du Secrétaire général, afin d'évaluer les besoins humanitaires de la population, notamment après les expulsions massives de mai dernier.

Côte d'Ivoire : l'Expert de l'ONU pour la prévention du génocide appelle à mettre fin à l'impunité

Juan Mendez, Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide, a appelé aujourd'hui les autorités ivoiriennes à mettre fin au cycle de l'impunité afin de remédier à la méfiance et à la haine entre communautés, alimentées notamment par les médias.

Sommet de Bamako : le chômage des jeunes, une "bombe à retardement" pour l'Afrique de l'Ouest

A la veille du Sommet Afrique-France de Bamako, qui rassemblera demain les chefs d'Etat africains, le président français Jacques Chirac et le responsable des Affaires politiques de l'ONU, Ibrahim Gambari, le Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest lance un rapport sur le chômage des jeunes et l'insécurité régionale en Afrique de l'Ouest.

Stephen Lewis propose une contribution de 0,7% des profits des multinationales en faveur du Fonds mondial contre le sida

Alors que le G8 n'a pas tenu ses promesses de financement et que le Fonds mondial contre le sida accuse un déficit de financement de plusieurs milliards de dollars, l'Envoyé de l'ONU pour le sida en Afrique a proposé aujourd'hui que les multinationales contribuent, à hauteur de 0,7% de leurs profits, pour aider dans la lutte contre l'épidémie.