Afrique

Examen par l'ONU du plan de paix éthiopien

Le Secrétaire général a annoncé aujourd'hui que l'ONU était en train d'examiner le plan de paix présenté au Parlement par le Premier Ministre de l'Ethiopie ainsi que ses implications en matière de démarcation de la frontière.

L'annonce d'une attaque rwandaise en RDC menace le processus de paix, prévient la MONUC

L'annonce effectuée par le Rwanda sur le lancement d' une attaque contre les troupes de la rébellion hutue en République démocratique du Congo (RDC), alors que le Conseil de sécurité se trouve encore dans la région, risque de mettre en péril le processus de paix dans le pays et la région, prévient la Mission de l'ONU en RDC.

Le Conseil en visite au Burundi étudie la situation entre la RDC et le Rwanda

Poursuivant sa visite en Afrique centrale, la mission du Conseil de sécurité se trouvait aujourd'hui au Burundi a lancé un appel à toutes les parties pour qu'elles soutiennent le processus électoral prévu l'an prochain mais se préoccupe aussi de la situation entre le Rwanda et la République démocratique du Congo (RDC) après la menace d'une attaque rwandaise en RDC.

Réunion des Représentants de l'ONU et du Soudan sur l'attaque de Tawila au Darfour

Lors d'une réunion avec le ministre des Affaires étrangères du Soudan, aujourd'hui, le Représentant spécial de l'ONU a indiqué que la responsabilité des rebelles de l'Armée de libération du Soudan dans l'attaque de la ville de Tawila, dans le Nord-Darfour, était bien établie tandis que son interlocuteur réfutait les informations faisant état d'attaques aériennes par son gouvernement et annonçait le lancement d'une enquête.

Violences au Darfour en violation du protocole signé le 9 novembre

Les attaques et les meurtres qui se sont produits au Darfour au cours des deux derniers jours constituent des infractions au protocole d'Abuja du 9 novembre, dénonce le Représentant spécial de l'ONU pour le Soudan qui déclare attendre les explications du Gouvernement du Soudan et de l'ALS lors de la réunion du Mécanisme conjoint le 25 novembre.

Situation en Côte d'Ivoire inquiétante, selon la Mission de l'ONU

Sévices, arrestations arbitraires, disparitions forcées continuent d'être signalés dans l'ensemble de la Côte d'Ivoire, signale la Mission de l'ONU dans le pays.

Contrôler la frontière entre RDC et Rwanda : cette semaine, insiste la mission du Conseil

Pour le chef de la mission du Conseil de sécurité en Afrique centrale, la République démocratique du Congo (RDC) doit accentuer ses efforts pour que les élections de juin se tiennent à la date prévue car il s'agira d'une étape dotant le pays d'un Etat capable de contrôler ses propres ressources. Indiquant que du point de vue du Conseil, le désarmement et le rapatriement des groupes armés étrangers devaient entrer dans une phase plus active, il a déclaré que le Conseil avait également appelé à la mise en place du Mécanisme conjoint de vérification de la frontière orientale dès cette semaine.

Etape au Rwanda du Conseil de sécurité : une situation complexe, selon son chef

L'ambassadeur de la France qui conduit la Mission du Conseil de sécurité a insisté sur le renforcement de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC). Le président du Rwanda a jugé irréaliste le désarmement de la rébellion hutue en RDC sur la base du volontariat. L'un et l'autre sont tombés d'accord hier, à l'issue d'entretiens, pour juger indispensable le développement de la coopération régionale.

Le Président de la R.D du Congo déterminé à tenir les élections à la date prévue

Excellent entretien avec le Président de la République démocratique du Congo qui a manifesté une grande détermination à tenir les élections à la date prévue, a déclaré aujourd'hui l'ambassadeur de la France, qui, à la tête de la mission du Conseil de sécurité en Afrique centrale, poursuit sa tournée des capitales de la région.

PAM : un convoi d'aide alimentaire américaine à travers la Libye vers le Tchad

Le Programme alimentaire de l'ONU a transporté, pour la première fois, un convoi d'assistance alimentaire en provenance des Etats-Unis à travers la Libye, qui devrait nourrir 200 000 personnes pendant deux mois, dans le cadre de l'accord conclu en août dernier avec ce pays sur le transport de l'aide aux réfugiés soudanais au Tchad.