Afrique

Libye : les attaques contre des civils pourraient constituer des crimes - Pillay

La Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a condamné mercredi l'utilisation répétée d'armes à fragmentation et d'armes lourdes par les forces du gouvernement libyen dans leur tentative de reprendre le contrôle de la ville de Misrata, et a déclaré que ces attaques contre des zones urbaines densément peuplées, entraînant de nombreux morts parmi les civils, pourraient constituer des crimes internationaux.

Soudan : du retard dans les négociations post-référendum

Trois mois après la tenue du référendum d'auto-détermination du Sud-Soudan, les négociations post-référendaires risquent de ne pas être achevées d'ici au 9 juillet, a prévenu mercredi le Sous-Secrétaire général de l'ONU aux opérations de maintien de la paix, Atul Khare, devant les membres du Conseil de sécurité.

Darfour : le processus de paix est entré dans une phase cruciale

Les négociations de paix sur le Darfour qui se déroulent à Doha, au Qatar, sont entrées dans une phase cruciale avec une participation pleine et entière du gouvernement soudanais, du Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM) et du Mouvement pour la libération et la justice (LJM), a déclaré mercredi le Sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, Atul Khare, devant le Conseil de sécurité.

L'ONU ouvre un couloir humanitaire vers l'ouest de la Libye

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé mardi avoir commencé à transporter de l'assistance alimentaire vers l'ouest de la Libye, via un nouveau couloir humanitaire, avec pour objectif d'atteindre des régions durement touchées par les combats, et ce pour la première fois depuis le début des violences dans le pays.

Algérie : un expert de l'ONU juge essentiel de garantir la liberté d'expression

L'Algérie a fait beaucoup de progrès depuis les années 1990, durant lesquelles 100 journalistes ont été tués, et si aujourd'hui les journalistes ne craignent plus pour leurs vies lorsqu'ils font leur travail, ils font néanmoins « face à un certain nombre de défis et d'intimidations juridiques qui entravent leur important travail », a déclaré le Rapporteur spécial de l'ONU sur le droit à la liberté d'opinion et d'expression, Frank La Rue, à l'issue d'une visite effectuée dans le pays du 10 au 17 avril.

Sahara occidental : l'ONU préoccupée par la détérioration de la sécurité

Dans un rapport publié mardi, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, se déclare préoccupé par la détérioration de la sécurité dans le Sahara occidental, qui résulte de l'absence d'accord de paix entre le Maroc et le Front Polisario et du maintien du statu quo qui dure depuis 20 ans dans le territoire.

Côte d'Ivoire : une équipe de l'OMS dans l'Ouest pour évaluer les besoins

Une équipe d'experts de santé publique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est rendue dans l'ouest de la Côte d'Ivoire afin d'identifier les principales interventions nécessaires pour améliorer l'accès aux services de santé en fonction des priorités locales, a indiqué mardi un porte-parole de l'OMS à Genève, Tarik Jasarevic.

Côte d'Ivoire : la FAO distribue semences et outils à des milliers de familles rurales

Avec le retour timide du calme en Côte d'Ivoire qui succède à plusieurs mois de violence politique, une course contre la montre s'est engagée pour sauver la saison des semis de riz et de maïs qui débute avec les premières pluies dans l'ouest et le nord du pays.

L'ONU et la Libye concluent un accord sur une présence humanitaire à Tripoli

A l'occasion d'une visite dimanche en Libye, l'Envoyé spécial du Secrétaire général pour la Libye, Abdul Ilah Khatib, et la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, ont conclu un accord avec les autorités sur la mise en place d'une présence humanitaire dans la capitale Tripoli, s'est félicité lundi le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Somalie : l'ONU juge nécessaire une réponse globale à la piraterie

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé lundi à une réponse globale à la piraterie au large des côtes de la Somalie, affirmant que la menace était une conséquence de l'insécurité généralisée, de l'absence d'un gouvernement national stable et du sous-développement dans ce pays de la Corne de l'Afrique.