Afrique

Somalie : première réunion du Comité de réconciliation alors que les combats font rage à Mogadiscio

Le Bureau politique des Nations Unies pour la Somalie ainsi que d'autres membres du Comité consultatif international ont tenu aujourd'hui à Nairobi leur première réunion avec le Comité de gouvernance et de réconciliation nationale somalien afin d'évoquer le futur congrès de réconciliation prévu dans moins d'une semaine.

HCR : entre 200 et 400 morts dans les attaques contre deux villages de l&#39est du Tchad

Décrivant une situation 'apocalyptique', le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) affirme que les brutales attaques du 31 mars sur les villages de Tiero et Marena, dans le sud-est du Tchad, se sont révélées pire que prévu avec un bilan compris entre 200 et 400 morts.

Ban Ki-moon condamne fermement l&#39insécurité et la violence en Afghanistan

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé aujourd'hui le gouvernement afghan et la communauté internationale à redoubler d'efforts en vue d'assurer la stabilité, de combattre l'impunité et d'instaurer un climat de respect des droits de l'homme dans le pays, alors que les actes de violence se multiplient dans le pays.

Somalie : après 40 jours de captivité, l&#39équipage d&#39un navire du PAM relâché par les pirates

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a salué ce weekend la libération de l'équipage du MV Rozen, un navire qu'il avait affrété pour acheminer de la nourriture en Somalie et qui avait été détourné par des pirates dans le nord-est du pays, il y a quarante jours.

L&#39ONU a tiré de profonds enseignements du génocide rwandais, assure Ban Ki-moon

A l'occasion du 13ème anniversaire du génocide au Rwanda, le Secrétaire général des Nations Unies a estimé que le double message « ne jamais oublier » et « ne jamais cesser de travailler à empêcher un autre génocide » était d'une importance capitale, assurant que l'ONU avait tiré des leçons de cet épisode où plus de 800.000 personnes ont trouvé la mort.

Darfour : le Secrétaire général demande 'plus de temps' pour poursuivre les négociations

Le Secrétaire général a annoncé que l'ONU allait tenir des discussions au niveau technique avec des experts soudanais, à Addis-Abeba, le 9 avril, afin de finaliser les mesures d'appui des Nations Unies à l'Union africaine, précisant qu'il avait « besoin de plus de temps » pour poursuivre les négociations sur le déploiement d'une force internationale au Darfour.

OCHA : l&#39Afrique australe lutte toujours pour se relever après cyclones et inondations

Malgré des améliorations, ces dernières années, des mécanismes de réponse aux catastrophes naturelles en Afrique australe, les autorités locales et les agences humanitaires de la région sont poussées dans leurs retranchements par la multiplication des cyclones et des inondations qui a précédé la saison des pluies.

Centrafrique : John Holmes propose l&#39envoi sans attendre d&#39une force de maintien de la paix

Lors d'un exposé au Conseil de sécurité, John Holmes, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU, a suggéré l'envoi d'une force de maintien de la paix en République centrafricaine (RCA) à la frontière du Darfour et du Tchad, proposée par le Secrétaire général, sans attendre l'assentiment des pays voisins.

Tchad : la pression sur les réserves en eau atteint un niveau insoutenable pour les populations dans l&#39Est du pays

L'aggravation progressive de la situation des réfugiés et des personnes déplacées dans l'Est du Tchad « exerce une pression sur les populations locales et les ressources naturelles de la région, en particulier l'eau, qui atteint un niveau insoutenable », a affirmé le responsable des affaires humanitaires des Nations Unies devant le Conseil de sécurité.

Le Conseil de sécurité est saisi de la situation au Darfour depuis trois ans cette semaine

Il y aura « trois ans cette semaine que le Conseil de sécurité aura entendu son premier exposé sur le Darfour » et la situation continue d'empirer au point que l'on peut craindre que dans 18 mois, ce soit la moitié de la population de la région de l'Ouest du Soudan qui ait besoin de l'aide internationale, a souligné aujourd'hui John Holmes.