Afrique

Fistule obstétricale : une maladie qui touche plus de 2 millions de femmes

La fistule obstétricale, lésion du périnée source d'incontinence chronique, touche plus de 2 millions de femmes dans le monde. Alors que des soins appropriés pourraient épargner des centaines de milliers de femmes chaque année, le département de l'information de l'ONU a choisi de faire figurer cette maladie dans sa liste 2005 des « Dix sujets dont le monde n'entend pas assez parler ».

Soudan : Jan Pronk condamne le meurtre de deux membres du Croissant-Rouge soudanais

L'Envoyé de l'ONU pour le Soudan a condamné aujourd'hui le meurtre de deux membres du Croissant Rouge soudanais, pris dans une embuscade, dimanche dernier, à Kassala, dans l'Est du Soudan. Il rappelle que les auteurs de ces crimes devront rendre compte de leurs actes et exhorte toutes les parties à fournir les informations qui permettraient de localiser un autre membre toujours porté disparu.

Côte d'Ivoire : le Conseil de sécurité proroge d'un mois le mandat de l'ONUCI

Le Conseil de sécurité a décidé, dans une résolution adoptée à l'unanimité, de proroger jusqu'au 4 juin prochain le mandat de l'ONUCI et des forces françaises qui la soutiennent. Il prie toutes les parties ivoiriennes de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les prochaines élections générales, prévues pour octobre 2005, soient libres, régulières et transparentes.

HCR : 18 500 personnes ont fui le Togo pour se réfugier au Bénin et au Ghana

Le nombre de Togolais fuyant l'insécurité dans leur pays après l'annonce du résultat de l'élection le 26 avril dernier et passant la frontière pour trouver refuge au Bénin et au Ghana continue d'augmenter et atteint maintenant le chiffre de 18 500, indique l'agence de l'ONU pour les réfugiés qui redoutait un exode massif.

Plus de 16 000 Togolais ont fui l'insécurité dans leur pays, selon le HCR

Depuis l'annonce du résultat des élections au Togo, le 26 avril dernier, des milliers de Togolais ont fui l'insécurité dans leur pays, certains harcelés par les forces de sécurité, pour se réfugier au Bénin et au Togo. Ils sont maintenant plus de 16 000 à avoir franchi les frontières du Togo, selon l'agence de l'ONU pour les réfugiés (HCR) qui redoutait déjà vendredi dernier un exode massif.