Afrique

Kofi Annan réclame au Conseil de sécurité l'envoi d'une Force multinationale au Libéria

La reprise des combats à Monrovia en dépit du cessez-le-feu d'Accra et le risque d'une catastrophe humanitaire « à une échelle encore plus grande que celle de Bunia », en République démocratique du Congo, ont amené le Secrétaire général de l'ONU à adresser un cri d'alarme au Conseil de sécurité et à lui demander d'autoriser de toute urgence l'envoi au Libéria d'une Force multinationale conduite par un Etat membre de l'ONU.

Le Conseil de sécurité en consultation sur l'envoi d'une force multinationale au Libéria

Le Conseil de sécurité tient cet après midi des consultations à huis clos sur le Libéria après que Kofi Annan lui ait demandé d'autoriser le déploiement d'une Force multinationale pour parer au risque d'une catastrophe humanitaire à grand échelle que fait courir la reprise de combats extrêmement violents à Monrovia.

Accord conclu sur le commandement de l'armée, indique la Mission de l'ONU en R.D. du Congo

Un des obstacles à la mise en oeuvre des accords de paix en République démocratique du Congo (RDC) a été levé dimanche avec la signature d'un accord entre le gouvernement et les groupes rebelles sur le partage des responsabilités au sein de l'armée, indique la Mission de l'ONU sur place qui se félicite de cette avancée.

Mise en garde de Kofi Annan au Conseil de sécurité sur les risques de détérioration en R.D. du Congo

En préalable à la réunion du Conseil de sécurité consacrée au renouvellement du mandat de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (MONUC), le Secrétaire général avait adressé une lettre au Conseil insistant sur la gravité de la situation et les risques sérieux de détérioration si un niveau suffisant de sécurité n'était pas maintenu dans l'Ituri, la province du Nord-Est du pays qui a connu une récente flambée de violence.

Le chef de l'ONU pour les réfugiés réclame l'envoi d'une force de rétablissement de la paix au Libéria

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Ruud Lubbers, a renouvelé aujourd'hui son appel à l'arrêt immédiat des hostilités au Libéria et a réclamé le déploiement d'une force internationale de maintien de la paix.

Le mandat de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo reconduit d'un mois

Déplorant la poursuite des hostilités dans la partie orientale de la République démocratique du Congo, en particulier dans la province du Nord-Kivu, le Conseil de sécurité a décidé ce matin de prolonger d'un mois le mandat de la Mission de l'ONU dans ce pays.

Le Conseil de sécurité demande aux parties congolaises leur engagement total dans le processus de paix

Exprimant leurs vivres préoccupations à l'égard de la situation en République démocratique du Congo (RDC), le Conseil de sécurité a demandé à toutes les parties leur engagement total dans le processus de paix.

Libéria : Kofi Annan appelle à l'arrêt des combats qui ont repris à Monrovia

Alors que les affrontements ont repris dans la capitale libérienne de Monrovia, un peu plus d'une semaine après la signature d'un cessez-feu entre le Gouvernement du Libéria et les deux principaux groupes rebelles, le Secrétaire général de l'ONU appelle aujourd'hui à l'arrêt des hostilités.

R.D. du Congo : la Force multinationale renforce son contrôle de Bunia

Alors que la Force multinationale intérimaire d'urgence prend de plus en plus le contrôle de Bunia et s'efforce d'imposer son opération "ville sans armes", le Représentant spécial pour la République démocratique du Congo (RDC) tenait aujourd'hui sa dernière conférence de presse avant l'arrivée de son successeur.

Départ demain de la Mission du Conseil de sécurité pour l'Afrique de l'Ouest

Sa mission en Afrique centrale à peine de retour, le Conseil de sécurité s'apprête à en envoyer une seconde en Afrique de l'Ouest, manifestant ainsi sa volonté d'appuyer ou de relancer les mesures en faveur de la paix dans une région ravagée par les conflits.