Afrique

Devant le Tribunal de l'ONU, l'ancien chef d'état-major de l'Armée rwandaise plaide non coupable aux accusations de génocide

Comparaissant devant un Tribunal de l'ONU, Augustin Bizimungu, ancien chef d'état-major de l'Armée rwandaise, d'avril à juillet 1994, a plaidé non coupable hier aux dix chefs d'accusation intentés contre lui, pour génocide, entente en vue de commettre un génocide, crimes contre l'humanité et violations graves des Conventions de Genève. Aucune date n'a encore été fixée pour son procès sur le fond.

Kofi Annan déplore l'insécurité en Somalie, mais réitère l'engagement de l'ONU à aider ce pays

Le secrétaire général de l'ONU trace un sombre tableau de la situation en Somalie dans un rapport publié aujourd'hui. Une “insécurité qui compromet trop souvent les progrès réalisés”, la sécheresse, la pauvreté et l'insécurité alimentaire n'ont fait qu'aggraver la situation déjà difficile de 700 000 Somaliens “vulnérables vivant près ou au-dessous du minimum vital”, signale Kofi Annan. Malgré tout, l'ONU poursuit son travail humanitaire et de développement dans ce qui est l'un des pays les plus pauvres du monde.

Le Conseil de sécurité de l'ONU incite les belligérants burundais à négocier de bonne foi un cessez-le-feu

Les membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont lancé aux groupes armés burundais un appel à cesser immédiatement les hostilités. Alors que des pourparlers se déroulent à Dar-es-Salaam, le Conseil de sécurité a réclamé aujourd'hui des belligérants du Burundi qu'ils négocient de bonne foi pour conclure le plus tôt possible un accord de cessez-le-feu.

Une responsable de l'ONU lance un appel pressant à la protection des civils au Congo démocratique

Quelques jours après les affrontements meurtriers de Bunia, la Rapporteuse de la Commission des droits de l'homme de l'ONU pour les droits de l'homme en République démocratique du Congo (RDC), Iulia Motoc, a lancé un appel pressant aux communautés ethniques, les Hemas et les Lendus, ainsi qu'aux groupes armés de la province de l'Ituri, pour qu'ils protègent les populations civiles, particulièrement les femmes et les enfants.

Kofi Annan souligne les progrès récents de la paix en Afrique, mais demeure inquiet de la situation au Libéria

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, considère que des progrès ont été réalisés au cours de la dernière année vers le rétablissement de la paix et de la stabilité en Afrique, notamment en Éthiopie et en Érythrée, dans la région des Grands Lacs, en Angola et en Sierra Leone. Il trouve toutefois préoccupante la situation au Libéria.

Une étude de l'ONU révèle que l'objectif du Sommet de l'alimentation ne sera pas atteint, surtout en Afrique

Selon une étude de l'Agence de l'ONU pour l'agriculture, le nombre de personnes affamées dans les pays en développement devrait diminuer et passer de 777 millions, aujourd'hui, à quelque 440 millions, en 2030. Ceci signifie que l'objectif du Sommet mondial de l'alimentation (Rome, 1996), de réduire de moitié le nombre de personnes sous-alimentées par rapport à son niveau de 1990-92 (815 millions), ne sera pas atteint en 2030.

Rétablissement de l'autorité administrative du Gouvernement sierra-léonien sur le nord du pays

L'ONU participait samedi à une cérémonie au cours de laquelle le Gouvernement sierra-léonien a officiellement repris possession des bureaux gouvernementaux de la région nord du pays, ce qui constituait une étape importante vers la normalisation de la Sierra Léone, après des années de conflit.

Le Conseil de sécurité condamne les violences commises à Bunia, au Congo démocratique

Les membres du Conseil de sécurité ont vivement condamné hier les combats et massacres qui ont lieu à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). Ils ont exigé en outre que l'on mette fin immédiatement à ces violences et que les individus qui en sont responsables soient traduits en justice.

Kofi Annan demande de prolonger d'un an le mandat du Bureau de l'ONU en Centrafrique

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, propose la prorogation d'une année supplémentaire – jusqu'au 31 décembre 2003 - du mandat du Bureau de l'ONU pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BONUCA), afin d'assister le pays dans ses efforts de réconciliation nationale.

L'ancien chef de l'état-major du Rwanda est appréhendé en Angola et remis au Tribunal de l'ONU

Le général Augustin Bizimungu, qui occupait le poste de chef d'état-major de l'armée rwandaise à l'époque du génocide, a été appréhendé en Angola et remis aux autorités du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), ayant son siège à Arusha. Il est accusé de génocide et de crimes contre l'humanité pour sa participation aux massacres de Tutsis et de Hutus modérés, d'avril à juillet 1994.