Afrique

En Ouganda, le 'Sommet de la solidarité' envers les réfugiés récolte 358 millions de dollars de promesses, selon l'ONU

Le 'Sommet de la solidarité' envers les réfugiés organisé par l'Ouganda avec le soutien des Nations Unies a récolté vendredi 358 millions de dollars de promesses de la part des bailleurs de fonds, a annoncé l'ONU.

Soudan du Sud : l'ONU réclame une réelle volonté des acteurs clefs à mettre fin au conflit

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, a affirmé mercredi devant le Conseil de sécurité que « seuls un processus politique ouvert et une réelle volonté politique des acteurs clefs à mettre fin au conflit, et la mise en œuvre de l'Accord de paix, pourraient apporter la paix au Soudan du Sud ».

Le HCR se félicite de l'admission de Syriens par le Maroc

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, s'est félicité jeudi de la décision du Maroc pour l'admission, sur son territoire, d'un groupe de Syriens qui étaient bloqués dans des conditions précaires à la frontière du pays avec l'Algérie, depuis le 17 avril.

En Ouganda, le chef de l'ONU rencontre des réfugiés et remercie les communautés d'accueil pour leur générosité

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a visité jeudi le camp d'Imvepi dans le nord de l'Ouganda, où il a rencontré des réfugiés sud-soudanais et des représentants des autorités locales, l'occasion pour lui de remercier les communautés d'accueil pour leur générosité.

Burundi : l'ONU s'inquiète d'une situation instable

La sécurité au Burundi reste instable, la situation socioéconomique se dégrade, et la récente décision des autorités de mettre en place une commission de révision de la Constitution dans un contexte de fortes restrictions aux libertés civiles risque de provoquer une escalade dans la crise, a averti mardi le Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux affaires politiques, Tayé-Brook Zerihoun.

Le Conseil de sécurité se félicite du déploiement de la force conjointe du G5 Sahel

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mercredi à l'unanimité une résolution dans laquelle il se félicite du déploiement de la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) sur l'ensemble du territoire des pays qui y participent, avec des effectifs en personnel militaire et personnel de police pouvant aller jusqu'à 5.000 personnes, en vue de rétablir la paix et la sécurité dans la région du Sahel.

Centrafrique : des Casques bleus congolais vont partir en raison d'allégations d'exploitation et d'abus sexuels

Après avoir procédé à une enquête interne sur des allégations d'exploitation et d'abus sexuels commis par des Casques bleus de la République du Congo déployés au sein de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA), le Secrétariat de l'ONU a conclu à des problèmes systémiques de commandement, ce qui va entraîner le retrait de ces Casques bleus congolais.

RDC : le Conseil de sécurité reconduit les sanctions jusqu'au 1er juillet 2018

Le Conseil de sécurité a décidé mercredi de reconduire jusqu'au 1er juillet 2018 les sanctions concernant la République démocratique du Congo (RDC) et de proroger jusqu'au 1er août 2018 le mandat du Groupe d'experts du Comité 1533 chargé de surveiller l'application des sanctions imposées.

Soudan du Sud : la famine perd du terrain alors que les souffrances liées à la faim se propagent, selon l'ONU

La famine s'est atténuée au Soudan du Sud après un renforcement significatif de l'intervention humanitaire mais la situation demeure néanmoins grave sur l'ensemble du pays, compte tenu du fait que le nombre de personnes luttant pour trouver de la nourriture chaque jour a augmenté pour atteindre les 6 millions, soit une hausse de 4,9 millions depuis février, selon une nouvelle analyse publiée mercredi par trois agences humanitaires de l'ONU.

RDC : l'ONU réclame une nouvelle fois l'ouverture d'une enquête internationale sur les exactions dans les Kasaï

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a réclamé une nouvelle fois mardi l'ouverture d'une enquête internationale sur les violations graves des droits humains commises dans les Kasaï, en République démocratique du Congo (RDC).