Afrique

L'ONU se félicite de la remise en liberté du principal responsable des droits de l'homme au Congo démocratique

Le chef de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (MONUC), Amos Namanga Ngongi, s'est félicité de la libération dimanche du ministre congolais aux droits de l'homme, Ntumba Luaba, qui avait été pris en otage jeudi dernier dans la localité de Bunia, dans le nord-est du pays.

Kofi Annan s'entretient avec le Premier ministre adjoint iraquien

En marge du Sommet sur le développement durable qui se tient actuellement à Johannesburg, en Afrique du Sud, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est entretenu aujourd'hui avec le Premier ministre adjoint iraquien, Tariq Aziz.

Les participants au Sommet de l'ONU sur le développement durable peaufinent le texte du Plan d'action

Le secrétaire général du Sommet de l'ONU sur le développement durable, Nitin Desai, a affirmé aujourd'hui que les participants à la conférence mettaient la dernière main au texte du Plan d'action qui sera adopté à la conclusion des travaux.

Des infrastructures et moyens insuffisants menacent la distribution de l'aide alimentaire en Angola

L'agence de l'ONU responsable de l'aide alimentaire a prévenu hier la communauté internationale qu'elle manquait de moyens pour acheminer rapidement de larges quantités de nourriture dans les zones ravagées par la guerre en Angola. Deux millions de personnes risquent de souffrir de la faim au cours des prochains mois, si l'agence était contrainte d'interrompre la distribution de l'aide alimentaire.

Afrique australe: La FAO soutient que l'aide alimentaire avec des OGM ne présente pas de risques pour la santé

Le directeur de l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Jacques Diouf, a invité aujourd'hui les pays de l'Afrique australe, dont les populations endurent les effets d'une sécheresse dévastatrice, à “tenir compte des connaissances scientifiques avant de rejeter l'aide alimentaire incluant des organismes génétiquement modifiés” (OGM).

5e jour du Sommet de Johannesburg: Négociations ardues et annonces de partenariats importants

Au Sommet mondial sur le développement durable, plusieurs des questions non résolues, comme les objectifs chiffrés et les échéanciers de réalisation, ont été soumises à un groupe de ministres présents à Johannesburg, pour accélérer la recherche de solutions négociées. Un porte-parole de l'ONU a révélé que plusieurs points difficiles restent encore à régler, notamment les subventions commerciales, la mondialisation et la détermination d'un objectif précis en matière d'assainissement des eaux.

Le secrétaire général de l'ONU cite le Mozambique en exemple, pour l'Afrique et le monde entier

Poursuivant sa visite en Afrique australe, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a qualifié le Mozambique de modèle pour les autres pays qui s'efforcent de se sortir d'une situation de guerre.

Plus de 150 000 réfugiés du Sahara occidental risquent de manquer de nourriture

Deux agences de l'ONU ont exprimé aujourd'hui leur inquiétude face au sort qui attend les plus de 150 000 réfugiés du Sahara occidental vivant depuis un quart de siècle dans des camps situés le long de la frontière algérienne.

L'instabilité de l'Afrique centrale continue d'inquiéter le secrétaire général de l'ONU

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, juge préoccupante la situation en Afrique centrale du fait de la persistance de conflits meurtriers et des conséquences désastreuses de crises antérieures. “En dépit de ses immenses richesses naturelles, l'Afrique centrale reste une des régions les plus instables et les plus défavorisées du continent”, déclare M. Annan dans un message lu à Bangui (Centrafrique) lors d'une rencontre de ministres de la région.

4e jour du Sommet de Johannesburg: Recours au partenariat pour atteindre le “développement durable”

Au Sommet de l'ONU sur le développement durable, à Johannesburg, de nombreuses initiatives de partenariat ont été annoncées aujourd'hui, afin de joindre le projet de Document d'application du Sommet (adopté le 4 septembre) à des actions concrètes de mise en oeuvre. Considérés comme l'un des principaux résultats du Sommet, ces partenariats associent des gouvernements, le secteur privé, la société civile et les organisations internationales.