Afrique

Un Erythréen tué à la frontière entre Ethiopie et Erythrée : la Mission de l'ONU enquête

La Mission des Nations Unies en Ethiopie et en Erythrée (MINUEE) a lancé une enquête après avoir été informée par un Commandant de la milice érythréenne que des individus en uniforme avaient tiré sur deux miliciens érythréens qui patrouillaient dans la zone de sécurité. Au cours des échanges de tirs qui ont suivi, l'un des miliciens a été tué.

R.D. du Congo : la reprise des combats au Sud-Kivu déclenche un nouvel exode

Les combats qui ont éclaté entre la milice Maï-Maï et les rebelles rwandais, vendredi dernier, dans la province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo (RDC), ont provoqué l'exode de milliers de civils tandis que dans d'autres secteurs de l'Est du pays, les équipes humanitaires de l'ONU découvrent que, de 5 à 80 ans, ce sont des milliers de petites filles et de femmes qui ont été torturées et violées et que d'autres informations font état de cannibalisme et de génocide à l'égard des Pygmées.

La MONUC proteste auprès du gouvernement de la R.D. du Congo pour entrave à ses vérifications

La Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), qui cherchait à vérifier la cargaison d'un avion suspecté de transporter des armes, en a été empêchée par des militaires en armes, indique avoir protesté auprès du Gouvernement transition de la R.D. du Congo.

Le Secrétaire général de l'ONU salue la signature d'un protocole entre le gouvernement du Burundi et un des mouvements rebelles

Le Secrétaire général de l'ONU a accueilli avec satisfaction la signature entre le gouvernement de transition du Burundi et le plus important des mouvements rebelles burundais, le Conseil national pour la Défense de la Démocratie/Force pour la Défense de la Démocratie (CNDD/FDD), d'un protocole réglant les questions de défense, de sécurité et du partage des pouvoirs politiques, restées jusqu'alors en suspens.

Une équipe de l'ONU inventorie une cargaison d'armes entrée en fraude au Libéria

Une équipe de l'ONU a ouvert et inspecté un container de 40 pieds contenant une cargaison d'armes diverses importées au Libéria par le Président Taylor quelques jours avant son départ en exil au Nigeria, en contravention avec l'embargo imposé par le Conseil de sécurité.