Afrique

R.D. du Congo : le Conseil de sécurité envisage de renforcer le contrôle de l'embargo sur les armes

Dans une déclaration rendue publique aujourd'hui, le Conseil de sécurité de l'ONU condamne la poursuite de l'exploitation illégale des ressources naturelles de la République démocratique du Congo (RDC) et indique qu'il envisage de mettre en place un mécanisme de surveillance de l'embargo sur les armes.

Le chef de l'ONU en R.D. du Congo se rend au Rwanda pour discuter du retour des opposants hutu

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la République démocratique du Congo (RDC) s'est rendu aujourd'hui au Rwanda pour discuter du rapatriement des Rwandais présents en RDC tandis qu'un des chefs de la rébellion hutu en RDC, qui vient de retourner au Rwanda avec une centaine de ses hommes, tente de convaincre le reste de son mouvement d'en faire autant, indique la mission de l'ONU dans le pays.

Pauvreté et chômage augmentent en Afrique, selon un rapport de l'ONU préalable à la Conférence sur le travail d'Addis-Abbeba

La Xe Conférence régionale africaine de l'agence de l'ONU sur le travail, qui se tiendra du 2 au 5 décembre à Addis-Abeba en Ethiopie, s'efforcera d'identifier des remèdes à la situation d'un continent où la pauvreté comme le chômage sont en augmentation.

Le Représentant spécial de Kofi Annan en Algérie pour des entretiens sur le Sahara occidental

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental, Alvaro de Soto, se trouve aujourd'hui à Alger dans le cadre d'un voyage dans la région pendant lequel il doit rencontrer les parties prenantes à la question du Sahara occidental.

La Guinée-Bissau réclame l'aide du Conseil de sécurité et de la communauté des donateurs

A l'issue des consultations à huis clos que le Conseil de sécurité tenait aujourd'hui sur la situation dans son pays, le Président de la en Guinée-Bissau Henrique Pereira Rosa a déclaré aux journalistes qu'il avait réclamé l'aide du Conseil dans deux domaines, le paiement des salaires des fonctionnaires et les élections.

En décembre une Conférence panafricaine sur les objectifs de l'Afrique dans le domaine de l'eau

Quelque 43 pays africains pendront part à la première Conférence panafricaine sur la mise en oeuvre et le partenariat dans le domaine de l'eau (PANAFCON) au cours de laquelle sera annoncée le lancement d'une Agence africaine de l'eau.

Conseil de sécurité : « Faire des soldats de l'ONU des leaders de la lutte contre le sida et non des victimes »

Alors que le chiffre des victimes du sida ne cesse d'augmenter, des responsables de l'ONU rendaient compte ce matin au Conseil de sécurité des mesures prises pour combattre l'épidémie au sein même des opérations de maintien de la paix de l'ONU. Le Secrétaire général, Kofi Annan, indiquait par ailleurs que 3 milliards de contributions annuelles au Fonds mondial de lutte contre le sida étaient nécessaires à la lutte contre l'épidémie.

Afrique centrale : Kofi Annan demande une nouvelle étude et propose de nommer un Envoyé spécial

A l'occasion de la parution du rapport de sa mission d'évaluation en Afrique centrale, le Secrétaire général de l'ONU se dit préoccupé par la prolifération des bureaux de l'ONU dans la région, annonce qu'il a demandé une étude des programmes des Nations Unies en vue d'en renforcer la cohérence et l'efficacité et propose de nommer un Envoyé spécial qui assurerait, entre autres missions, la liaison avec les entités des Nations Unies présentes en Afrique centrale.

Réunion d'experts à Dakar sur la dette extérieure de l'Afrique

Dans un contexte économique dégradé qui affecte l'allègement de la dette et plonge de nouveau certains pays dans un endettement insoutenable, la Commission économique pour l'Afrique (CEA) de l'ONU et le Sénégal organisent conjointement une réunion d'experts qui, du 17 au 19 novembre à Dakar, jettera les bases d'une politique africaine commune sur la dette extérieure du continent.

La décision sur le pesticide nocif pour la couche d'ozone repoussée à mars 2004

Les Etats ayant ratifié le Protocole de Montréal, réunis à Nairobi sous les auspices du Programme de l'ONU pour l'environnement, ont repoussé d'un an leur décision en ce qui concerne l'autorisation d'utiliser à titre dérogatoire du bromure de méthyle, un pesticide agressif pour la couche d'ozone.