Afrique

Kofi Annan appelle la Ligue arabe à soutenir le projet de convention sur le terrorisme

Présent aujourd'hui à Alger, le Secrétaire général est venu demander le soutien de la Ligue des Etats arabes aux réformes des Nations Unies présentées dans son Rapport « Dans une liberté plus grande » et à l'adoption d'une convention d'ensemble sur le terrorisme. Il a aussi offert l'aide de l'ONU pour répondre à l'appel lancé par les « hommes et femmes arabes à faire entendre la diversité de leurs voix ».

Soudan : la situation au Darfour exige la présence de 8.000 hommes sur le terrain, selon Jan Pronk

Au lendemain d'une nouvelle attaque contre un convoi humanitaire, l'Envoyé de l'ONU affirme que la situation au Darfour n'est pas près de s'améliorer à moins d'une présence d'au moins 8.000 hommes sur le terrain. Kofi Annan a demandé aujourd'hui à Alger l'aide notamment financière des Etats de la Ligue arabe dans ce conflit.

Kofi Annan demandera à la Ligue arabe son soutien aux réformes des Nations Unies

Le Secrétaire général se trouve aujourd'hui à Alger à l'occasion du Sommet de la Ligue arabe où il abordera un éventail de questions allant du processus de paix israélo-palestinien au Soudan en passant par l'Iraq et le Liban, et où il demandera aux pays arabes leur soutien aux réformes de l'ONU.

Le Tribunal pour la Sierra Leone salue l'arrestation d'un proche de Charles Taylor

Le Procureur du Tribunal spécial pour la Sierra Leone a salué aujourd'hui la récente arrestation d'un homme d'affaires hollandais accusé de crimes de guerre contre des Libériens et de violations de l'embargo sur les armes établi par l'ONU, comme « un coup déterminant porté à l'encontre des profiteurs occidentaux qui s'enrichissent sur les souffrances des Africains ».

R. D. du Congo : le Gouvernement et les milices renvoyés à leurs responsabilités par Jan Egeland et la MONUC

A l'heure où la Mission de l'ONU considère que l'accroissement du nombre de miliciens qui rendent les armes est le fruit de ses actions récentes en Ituri, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), Jan Egeland, Coordonnateur humanitaire de l'ONU, appelle le Gouvernement de transition à assumer ses responsabilités pour protéger la population en butte à des atrocités et alors que plus de 30 000 personnes meurent chaque mois de causes prévisibles en RDC.

Le Procureur de la CPI « conscient » du processus de réconciliation en Ouganda dans le cadre de son enquête

En visite à la Cour pénale internationale à l'invitation de son Procureur général qui mène une enquête sur les atrocités commises dans le nord de l'Ouganda, Luis Moreno-Ocampo a répondu, dans une déclaration, aux chefs de la communauté Acholi venues plaider pour que l'enquête soit menée en prenant en compte le processus de réconciliation en cours.

Le Burundi est sur la bonne voie mais le soutien de la communauté internationale est impératif, selon l'Envoyée de l'ONU

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour le Burundi a dressé un tableau relativement positif de la situation dans le pays où le processus de paix est « en bonne voie ». Elle a néanmoins prévenu qu'en l'absence d'un soutien financier ces progrès seraient menacés.

Le Conseil de sécurité proroge d'une autre semaine la mission préparatoire de l'ONU au Soudan

Dans une résolution adoptée à l'unanimité, le Conseil de sécurité a décidé de proroger d'une semaine, soit jusqu'au 24 mars, le mandat de la Mission préparatoire des Nations Unies au Soudan, mise en place pour apporter une aide à la mission de l'Union africaine au Darfour et préparer une opération de soutien de la paix dans le pays qui devrait être votée prochainement.

Burundi : le déficit alimentaire qui s'aggrave menace le processus de paix

Deux millions de Burundais auront besoin d'assistance alimentaire cette année, soit 40% de plus qu'en 2004, selon deux agences de l'ONU pour l'alimentation, qui préviennent que la détérioration de la sécurité alimentaire au Burundi menace le fragile processus de paix avec notamment le vote dernièrement d'une nouvelle Constitution qui met fin à 11 années de guerre civile.

Côte d'Ivoire : l'ONUCI demande l'ouverture d'une enquête sur la mort de 13 détenus

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire demande l'ouverture d'une enquête sur des informations faisant état de la mort de 13 détenus qui auraient succombé, au mois de février dernier, aux actes de torture et aux traitements inhumains infligés par les gardes de la prison de Bouaflé.