Afrique

R. D. du Congo : le Comité international condamne les combats à Bukavu

Le Comité International d'Accompagnement de la Transition (CIAT) condamne avec force, dans un communiqué publié aujourd'hui, les affrontements à Bukavu, à l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), dont il affirme qu'ils ont été provoqués depuis plusieurs jours par des éléments armés issus de l'ex-ANC [Armée nationale congolaise].

Droits de l'homme : un expert de l'ONU préoccupé par les refus de visas aux Somaliens

A la suite de la décision prise par les Gouvernements des Émirats arabes unis et du Kenya de ne plus accorder de visas aux ressortissants somaliens, l'Expert indépendant sur la situation des droits de l'homme en Somalie a indiqué redouter les conséquences de telles décisions pour les Somaliens et le processus de paix.

R.D. du Congo : Bukavu aux mains des rebelles

Selon les informations transmises par la MONUC, la Mission de l'ONU au Congo, la ville de Bukavu, est tombée ce matin entre les mains de forces dissidentes issues de l'ancien Rassemblement pour la démocratie, en abrégé RCD-Goma, commandées par le général Nkunda et le colonel Mutebutsi.

R.D. du Congo : le Secrétaire général de l'ONU appelle à un arrêt immédiat des hostilités à Bukavu

Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a appelé aujourd'hui toutes les parties impliquées dans les combats de Bukavu, en République démocratique du Congo (RDC), à mettre immédiatement fin aux hostilités et à respecter strictement le cessez-le-feu.

Charles Taylor « fait toujours » l'objet de poursuites pénales devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone

La cour d'appel du Tribunal spécial pour la Sierra Leone a rejeté l'appel soumis par l'ex-Président du Liberia, Charles Taylor, indiquant dans sa décision que celui-ci « faisait et fait toujours l'objet de poursuites pénales devant le Tribunal ».

Mission de l'ONU au Libéria : effectif au complet fin juin

Avec l'arrivée d'un bataillon d'infanterie sénégalais suivi d'un autre bataillon d'infanterie venant d'Éthiopie, la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL), dont l'effectif au 18 mai était déjà de 14 131 hommes, aura réalisé fin juin un de ses principaux objectifs, le déploiement complet de ses effectifs militaires soit 15 000 hommes, indique le rapport du Secrétaire général paru aujourd'hui.