Plus d'infos

La Charte des Nations Unies a 75 ans

La Charte des Nations Unies qui fut signée le 26 juin 1945 à San Francisco par 50 Etats fête aujourd’hui ses 75 ans d’existence.

António Guterres insiste sur le multilatéralisme dans la promotion de solutions pour un monde en crise

A la veille du 75ème anniversaire de la Charte des Nations Unies, signée le 26 juin 1945, le Secrétaire général, a plaidé pour une action multilatérale renouvelée pour répondre à « un monde en pleine tourmente » avec la Covid-19, le changement climatique, les injustices raciales, les inégalités et d'autres défis.

« Les hommes et garçons auteurs de violences contre les femmes et filles ne sont tout simplement pas des hommes »

Les hommes et les garçons qui « ferment les yeux » sur la violence à l'égard des femmes sont « complices », a déclaré la Vice-secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed.

Le frère de George Floyd appelle le Conseil des droits de l’homme de l’ONU à « aider les Américains noirs »

De hauts responsables onusiens et le frère de George Floyd ont dénoncé mercredi les violences et les discriminations dont sont victimes les Afro-Américains et les personnes d’ascendance africaine dans le monde.

Journée contre la désertification : l’ONU appelle à réduire l’empreinte écologique humaine

A l’occasion de la Journée de lutte contre la désertification et la sécheresse, le Secrétaire général des Nations Unies a appelé mercredi à conclure un « nouveau pacte en faveur de la nature ».

Le racisme, ce leg de l’esclavage que nous devons confronter ensemble

Un webinaire de l’UNESCO sur le thème « Confronter ensemble l’héritage de l’esclavage : le racisme », s’est penché sur les mesures à prendre pour faire face à la crise de Covid-19 et lutter contre les incidents croissants de racisme et de discrimination. ONU Info a recueilli le témoignage de Webster, artiste canadien originaire du Québec, sur cette question.

Guterres : « La crise engendrée par la Covid-19 est l’occasion de réinventer la mobilité humaine »

Le chef de l’ONU alerte sur la vulnérabilité des personnes en situation de déplacement face à la pandémie de Covid-19 et appelle à réinventer la mobilité humaine.