Plus d'infos

La FAO aide le Libéria à augmenter sa production de riz

Les basses terres fertiles qui recouvrent un cinquième du Libéria font partie d'un programme parrainé par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) visant à réduire la dépendance de la nation à l'égard des importations de riz et à améliorer les moyens d'existence des familles agricoles vulnérables.

Côte d'Ivoire : les autorités publient le calendrier menant à la présidentielle

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a « pris acte de la publication par la Commission électorale indépendante (CEI) du chronogramme des étapes clés devant mener à l'élection présidentielle du 31 octobre 2010 », a déclaré jeudi le porte-parole de la mission, Hamadoun Touré.

Pakistan : l'ONU juge cruciale la fourniture d'eau potable pour éviter les maladies

Grâce aux efforts concertés du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et de ses partenaires, environ 2,5 millions de personnes touchées par les inondations ont désormais accès à l'eau potable. La situation reste en revanche délicate pour 3,5 millions de sinistrés qui n'ont à leur disposition qu'une eau contaminée, favorable à la propagation de maladies.

Ban Ki-moon réitère son appel à l'interdiction des essais nucléaires

Le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires a été adopté en 1996 « mais n'est toujours pas entré en vigueur », a rappelé le Secrétaire général, Ban Ki-moon, à l'occasion de la première Journée internationale contre les essais nucléaires qui sera célébrée le 29 août prochain.

Protéger la biodiversité en Amérique Latine et aux Caraïbes est une priorité du PNUE

L'Amérique latine et les Caraïbes sont les régions du monde possédant la plus grande diversité biologique, avec plusieurs pays abritant des écosystèmes parmi les plus riches de la planète et indispensables pour la survie d'une myriade d'espèces. Si le Brésil, la Colombie, l'Equateur, le Mexique, le Pérou et le Venezuela accueillent ainsi 60 à 70% de toutes les formes de vie sur terre, la pêche intensive, la dégradation des habitats et le drainage des zones humides pour un usage agricole menacent dangereusement cette biodiversité.

Angola : malgré des progrès, les efforts en matière de mortalité infantile doivent se poursuivre

Selon une étude récente menée par les autorités angolaises, la mortalité des enfants de moins de cinq ans a chuté depuis 2002 de 250 à 195 décès pour mille naissances et pendant le même période la mortalité maternelle a diminué de 1.400 à 660 pour 100.000 naissances, a précisé jeudi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) par un communiqué de presse. Cependant, la « situation reste inacceptable », estime l'agence onusienne.

RDC : le Conseil de sécurité appelle à cesser toutes les formes de violence sexuelle

Les Etats membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont exprimé jeudi « leur indignation » face aux viols de masse perpétrés dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), vraisemblablement par des membres du Front démocratique de libération du Rwanda (FDLR) et des milices Maï-Maï.

Piraterie : le Français Jack Lang nommé Conseiller spécial de l'ONU

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a nommé le Français Jack Lang comme Conseiller spécial sur les questions juridiques liées à la piraterie au large des côtes de la Somalie, a annoncé jeudi le porte-parole du Secrétaire général.Né en 1939, M. Lang est professeur de droit public et a une large expérience politique aux niveaux national et international. Il est actuellement député à l'Assemblée nationale française.

Pakistan : l'ONU accroît son aide alors que le nombre de sinistrés atteint 17 millions

Le dernier bilan des inondations aux Pakistan fait état de 17,2 millions de personnes affectées, dont 8 millions ont besoin en urgence d'aide humanitaire, a indiqué jeudi le Secrétaire général adjoint de l'ONU pour les affaires humanitaires, John Holmes.

Afrique : premier forum pour une révolution agricole

A la veille du Forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF) organisé à Accra, au Ghana, du 2 au 4 septembre, le Fonds des Nations Unies pour le développement agricole (FIDA) souligne la nécessité pour les gouvernants africains d'adopter des politiques adéquates permettant d'ouvrir l'accès aux marchés, de développer les infrastructures et de rendre les technologies abordables, afin de faciliter le développement économique nécessaire pour assurer la sécurité alimentaire du continent.