Plus d'infos

Libéria : aucune victime "renversée par un véhicule militaire", selon la MINUL

Alors que la Mission de l'ONU au Libéria (MINUL) continue de surveiller le couvre-feu déclaré par le Président Bryant, le porte-parole militaire de la Mission a fait savoir que, contrairement à des informations circulant dans la presse internationale, aucun individu, civil ou militaire, n'aurait été renversé par un quelconque de ses véhicules militaires.

Afghanistan : libérez Lito, Annetta et Shqipe, plaide la Mission de l'ONU

Lançant un appel aux ravisseurs des trois membres de l'ONU enlevés en Afghanistan, le porte-parole de la Mission de l'ONU a évoqué les liens tissés entre les membres non-afghans de l'Organisation et la population du pays qu'ils ont voulue venir aider. « Nous aimons être ici », a-t-il déclaré.

Côte d'Ivoire : la Mission de l'ONU dément tout combat entre ses troupes et les "troupes gouvernementales"

« Comme le répètent depuis trois jours » l'Opération de l'ONU en Côte d'Ivoire et les forces de l'opération Licorne, aucun accrochage n'a eu lieu entre leurs troupes et celles des "troupes gouvernementales", indique la Mission de l'ONU dans le pays.

La loi sur la laïcité française, objet de commentaires d'un rapport de l'ONU sur la liberté de religion

Dans un rapport de l'ONU sur la liberté de religion et de conviction, la France fait parmi 28 autres pays l'objet de commentaires pour sa loi sur la laïcité tandis que, dans sa réponse, le Gouvernement français décrit un système fondé sur un concept de l'École publique où « la transmission du savoir » et « la neutralité devait être préservée et l'égalité entre les filles et les garçons absolument défendue ».

Le décompte des élections afghanes terminé

Le décompte des bulletins de vote étant à présent terminé, reste à l'Organe d'administration des élections afghanes à juger du sort des dernières urnes litigieuses, comme les urnes scellées remplies de bulletins de vote mystérieusement rangés en piles. Des irrégularités qui représentent moins de 1% du vote, chiffre tout à fait raisonnable comparé à d'autres élections dans le monde.

République centrafricaine : le Conseil de sécurité encourage le processus électoral

Dans la perspective de l'organisation du référendum constitutionnel de novembre et des élections présidentielles prévues en janvier 2005, le Conseil de sécurité a transmis ses encouragements à la République centrafricaine mais aussi fait part de sa préoccupation face à la dégradation de la situation financière de l'Etat et quant aux conséquences des crises qui affectent la sous-région.

Accord historique pour lutter contre le trafic d'êtres humains dans le bassin du Mékong

Six pays du bassin du Mékong ont signé aujourd'hui un accord historique pour tenter de lutter contre le trafic d'êtres humains, prenant ainsi une série d'engagements et déterminant des actions à mener ensemble comme par exemple la construction de réseaux entre les experts des unités de police, l'accélération les procédures d'extradition et la création d'un réseau pour le rapatriement des victimes.

Iraq : Ashraf Qazi préoccupé par le nombre de victimes civiles à Fallouja

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq s'est dit « préoccupé » par le nombre de victimes civiles à Fallouja, à l'occasion d'une rencontre avec une délégation de chefs religieux de la ville sainte iraquienne en proie à la guérilla depuis plus de six mois et a réaffirmé le soutien de l'ONU dans la transition politique du pays.

Afghanistan : l'ONU cherche à obtenir la libération des trois otages à Kaboul

L'ONU et les autorités afghanes cherchent toujours à obtenir la libération immédiate des trois otages, employés de l'agence de l'ONU pour le développement, enlevés hier à Kaboul, alors que le reste du personnel a repris le travail sur le terrain.

Libéria : la Mission de l'ONU répondra «avec une force maximale» aux émeutes

Le chef de la Mission de l'ONU au Libéria a lancé un avertissement aux pilleurs qui violeraient le couvre-feu imposé dans la capitale, Monrovia, après les violentes émeutes d'aujourd'hui et la destruction de lieux de culte, prévenant que l'instabilité risquait d'entraver le retour des réfugiés et de diminuer la confiance des donateurs internationaux.