Plus d'infos

Rétablissement de l'autorité administrative du Gouvernement sierra-léonien sur le nord du pays

L'ONU participait samedi à une cérémonie au cours de laquelle le Gouvernement sierra-léonien a officiellement repris possession des bureaux gouvernementaux de la région nord du pays, ce qui constituait une étape importante vers la normalisation de la Sierra Léone, après des années de conflit.

Inspection des armes: La lettre de l'Irak à Kofi Annan a été acheminée au Conseil de sécurité

Selon un porte-parole de l'ONU à New York, la lettre de réponse du Gouvernement iraquien à la récente missive du secrétaire général de l'ONU, concernant une reprise éventuelle de l'inspection des armes iraquiennes par une commission de l'ONU, a été traduite et acheminée samedi aux membres du Conseil de sécurité de l'ONU.

Le Conseil de sécurité condamne les violences commises à Bunia, au Congo démocratique

Les membres du Conseil de sécurité ont vivement condamné hier les combats et massacres qui ont lieu à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). Ils ont exigé en outre que l'on mette fin immédiatement à ces violences et que les individus qui en sont responsables soient traduits en justice.

Six millions d'Afghans auront encore besoin d'aide alimentaire, malgré de meilleures récoltes en 2002

Dans un rapport conjoint publié aujourd'hui, les agences de l'ONU pour l'agriculture et l'aide alimentaire préviennent la communauté internationale qu'en dépit de meilleures récoltes cette année en Afghanistan, plusieurs millions d'Afghans auront encore besoin d'aide alimentaire au cours de la prochaine année.

Mary Robinson craint pour le droit à la liberté d'expression au Guatemala

Alors qu'un défenseur des enfants de la rue, Bruce Harris, directeur régional de l'ONG Casa Alianza, devait comparaître aujourd'hui devant un tribunal guatémaltèque, sous des accusations de diffamation, le Haut Commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme, Mary Robinson, se dit vivement préoccupée à l'égard du droit à la liberté d'expression dans ce pays. La poursuite contre M. Harris résulte d'une “interprétation trop restrictive du droit à la liberté d'expression”, estime-t-elle.

Kofi Annan demande de prolonger d'un an le mandat du Bureau de l'ONU en Centrafrique

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, propose la prorogation d'une année supplémentaire – jusqu'au 31 décembre 2003 - du mandat du Bureau de l'ONU pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BONUCA), afin d'assister le pays dans ses efforts de réconciliation nationale.

Le secrétaire général de l'ONU exprime sa sympathie aux peuples affligés par des inondations

Confirmant l'engagement de l'ONU à leur venir en aide, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a exprimé aujourd'hui sa profonde sympathie aux peuples et gouvernements ayant souffert des inondations, en Europe centrale, en Russie, en Iran, en Asie du Sud, en Chine et aux Philippines.

L'Irak répond à la lettre de Kofi Annan, sur la commission onusienne d'inspection des armes iraquiennes

Une porte-parole de l'ONU a révélé aujourd'hui à New York que l'Irak venait de répondre à la lettre récente du secrétaire général, Kofi Annan, concernant une reprise éventuelle de l'inspection des armes iraquiennes par une commission de l'ONU, inspection qui a été suspendue depuis 1998.

Un rapport de l'ONU signale les progrès environnementaux de l'Amérique du Nord et ses modes de consommation “non viables”

Un rapport de l'ONU souligne les progrès réalisés depuis 30 ans par les États-Unis et le Canada en matière d'environnement, pour réduire la pollution des eaux et protéger la couche d'ozone, par exemple. Mais un style de vie basé sur la mobilité et les produits jetables a sapé les progrès en matière d'utilisation efficace des ressources, déplore le document, qui signale que la consommation annuelle d'essence d'un Nord-Américain est de neuf fois supérieure à la moyenne mondiale.

L'ancien chef de l'état-major du Rwanda est appréhendé en Angola et remis au Tribunal de l'ONU

Le général Augustin Bizimungu, qui occupait le poste de chef d'état-major de l'armée rwandaise à l'époque du génocide, a été appréhendé en Angola et remis aux autorités du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), ayant son siège à Arusha. Il est accusé de génocide et de crimes contre l'humanité pour sa participation aux massacres de Tutsis et de Hutus modérés, d'avril à juillet 1994.