Plus d'infos

Deux millions de femmes et de filles de plus risquent de subir des mutilations génitales féminines à cause de la Covid-19

Deux millions de femmes et de filles pourraient subir des mutilations génitales féminines au cours de la prochaine décennie, en plus des 4 millions déjà à risque chaque année, parce que la Covid-19 oblige les écoles à fermer et perturbe les programmes qui contribuent à protéger les filles contre ces pratiques néfastes, ont averti les Nations Unies, à l’occasion de la Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines, le 6 février.  

L’ONU célèbre la première Journée de la fraternité humaine et appelle à promouvoir davantage la tolérance

Les Nations Unies ont célébré, jeudi, la première Journée internationale de la fraternité humaine pendant la Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle. L’occasion pour le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, de lancer un appel à promouvoir la tolérance.

L’ONU lance sa décennie d’action pour protéger l’océan

Les Nations Unies ont officiellement lancé, mercredi, la Décennie pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030).

Russie : l’ONU consternée par la condamnation de Navalny demande la libération des manifestants

Le Bureau des droits de l’homme des Nations Unies a exprimé, mercredi, sa profonde consternation face à la condamnation de l’opposant politique russe Alexei Navalny et a demandé la libération immédiate des manifestants pacifiques, dont quelque 1.400 ont été arrêtés mardi.

En Côte d’Ivoire, une série télévisée pour sensibiliser les jeunes sur des questions de santé et de prévention contre le sida

La saison 2 de «Shuga Babi» a été lancée cette semaine en Côte d’Ivoire. Produite par la Fondation MTV, elle s’adresse aux jeunes et diffuse des messages de prévention contre le sida, mais aussi sur les violences basées sur le genre, le consentement, l’éducation sexuelle, ou encore la pression sociale. 

Des millions de personnes davantage menacées par la traite des êtres humains en raison de la Covid-19 (ONUDC)

Les trafiquants d'êtres humains ciblent les plus vulnérables, comme les migrants et les personnes sans emploi, et la récession induite par la Covid-19 risque d'exposer davantage de personnes au risque de la traite, alerte le Rapport mondial sur la traite des personnes, présenté mardi par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).