Plus d'infos

Iran : Mohammed ElBaradei transmet son rapport sur le nucléaire iranien aux membres de l'AIEA

Le directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohammed ElBaradei, a transmis cette semaine aux Etats membres de l'Agence le dernier rapport sur le nucléaire iranien qui sera examiné par le Conseil des gouverneurs le 6 mars prochain, selon un communiqué publié aujourd'hui.

Financement du développement : à Paris, Kofi Annan en appelle à la "créativité"

Soulignant les vertus des sources innovantes de financement du développement, Kofi Annan a estimé aujourd'hui à Paris qu'elles devaient compléter par leur flexibilité les sources traditionnelles, dont les piliers restent l'affectation de 0,7% du PNB des pays développés à l'aide au développement et l'ouverture par tous les Etats du système d'échange mondial.

Côte d'Ivoire : ouverture de la réunion de Yamoussoukro entre le gouvernement et les forces rebelles

Une réunion entre les principaux leaders du gouvernement de la Côte d'Ivoire, des forces rebelles et de l'opposition politique, visant à établir une feuille de route conduisant à des élections d'ici le mois d'octobre prochain, s'est ouverte aujourd'hui à Yamoussoukro, la capitale, a annoncé la Mission des Nations Unies dans le pays.

Les choix du Hamas seront déterminants pour l'avenir du Moyen-Orient, affirme Alvaro de Soto

Les choix qu'opérera le Hamas constitueront la variable la plus importante de l'avenir du processus de paix au Moyen-Orient, a affirmé aujourd'hui devant le Conseil de sécurité, l'envoyé de l'ONU pour la paix au Moyen-Orient, qui a appelé à ne pas « débrancher » le soutien financier à l'Autorité palestinienne.

Le débat sur le conseil des droits de l'homme met en jeu l'âme des Nations Unies, estime Jan Eliasson

Répondant aux critiques, principalement américaines, sur le projet de résolution établissant un nouveau Conseil des droits de l'homme soumis vendredi dernier aux Etats Membres, le président de l'Assemblée générale, chargé des négociations, a rappelé aujourd'hui que l'heure était « grave » et que l'issue du débat mettait en jeu « l'âme des Nations Unies ».

L'aide alimentaire à l'Afghanistan risque de s'arrêter en mars, alerte le PAM

Le programme alimentaire des Nations Unies a appelé aujourd'hui les donateurs à fournir des fonds pour continuer son opération en Afghanistan, qui offre une aide alimentaire à 3,5 millions d'Afghans vulnérables et fait face actuellement à de graves pénuries.

Chypre : la reprise des bons offices du Secrétaire général évoquée à Paris avec le président Papadopoulos

Le Secrétaire général et le président de la partie grecque de Chypre, Tassos Papadopoulos, se sont rencontrés aujourd'hui à Paris pour examiner la situation à Chypre et les moyens d'avancer dans le processus menant à la réunification de l'île.

Khartoum rejette catégoriquement l'idée d'une force de l'ONU ou de l'OTAN au Darfour, selon Jan Pronk

A New York pour rendre compte de la situation sur le terrain, l'envoyé de l'ONU au Soudan a indiqué aujourd'hui que le gouvernement du Soudan avait pris fermement position, au mois de février, contre le déploiement d'une force des Nations Unies au Darfour et qu'il rejetait, plus encore, des troupes de l'OTAN qui seraient assimilées à une « invasion ».

Caricatures : Kofi Annan, l'OIC et la Ligue des Etats arabes lancent un appel au calme et au dialogue

Constatant les blessures causées dans le monde musulman par la publication dans le monde occidental des caricatures du prophète Mahomet, le Secrétaire général, l'Organisation de la Conférence islamique et la Ligue des Etats arabes ont lancé samedi à Doha un appel à l'exercice rigoureux mais responsable de la liberté d'expression et au respect de la liberté de culte, deux piliers d'une « société internationale tolérante ».

A Doha, Kofi Annan appelle à lutter contre l'incompréhension entre les mondes islamique et occidental

Déplorant la tendance actuelle à l'extrémisme dans de nombreuses sociétés et ouvrant la réunion du Groupe pour l'Alliance des civilisations hier à Doha, le Secrétaire général a rappelé que les menaces à la paix qui émanent de l'incompréhension entre les mondes islamique et occidental étaient bien réelles et appelé la communauté internationale à lutter contre l'ignorance qui suscite la violence.