Cancer du sein : un médicament biosimilaire pourrait rendre le traitement plus abordable (OMS)

19 décembre 2019

Le cancer du sein est le cancer le plus courant chez les femmes. 2,1 millions de femmes ont contracté un cancer du sein en 2018. 630.000 d'entre elles sont décédées de la maladie, beaucoup en raison d'un diagnostic tardif et du manque d'accès à un traitement abordable.

Pour y rémédier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a préqualifié mercredi son premier médicament biosimilaire - le trastuzumab. Cela pourrait rendre ce traitement coûteux et salvateur plus abordable et accessible aux femmes dans le monde.

Plus d’explications avec Daniela Bagozzi, chargée de la communication sur l’accès aux médicaments à l’OMS.

Crédit audio:
Florence Westergard
Durée audio:
5'8"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.