En Afrique, la santé mentale parfois attribuée à la sorcellerie

10 octobre 2019

Sensibiliser et mobiliser l’opinion publique aux questions de santé mentale est l'objectif visé  cette année  à l'occasion, ce jeudi 10 octobre, de la Journée  internationale de la  santé mentale.

Selon le service psychiatrique de Bangui, en République centrafricaine, le nombre de malades mentaux accueillis par cette structure est en nombre croissant. 

Ce jeudi la thérapie hebdomadaire de groupe de ce service a porté sur comment traiter d'une façon efficace les maladies mentales dans les hopitaux.  Selon le Dr. Kette Calle, les guérisseurs traditionnels  sont encore souvent utilisés pour traiter des cas de dépression ou autres troubles mentaux par des familles, ce qui limite son traitement. 

Retour sur cette thérapie de groupe avec Honorine Niare de Guira-FM.
 

Crédit audio:
Honorine Niare, Guira-FM
Durée audio:
1'23"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.