Grèce : le HCR exhorte à mettre un terme aux conditions inhumaines dans les sites d'accueil

1 octobre 2019

Le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a exhorté ce mardi la Grèce à faire sortir d’urgence des milliers de demandeurs d’asile des centres d’accueil surpeuplés des îles grecques de la mer d’Égée. 

Les îles ont reçu plus de 10.000 arrivées  en septembre, un record depuis 2016, et elles accueillent actuellement 30.000 demandeurs d’asile. 

Les centres accueillent jusqu’à 8 fois leur capacité et l’agence s’inquiète particulièrement pour la situation des 4.400 enfants non-accompagnés dont les trois quarts ne sont pas dans des logements adéquats.

Pour le HCR, il est inhumain de maintenir ces personnes dans les îles dans ces conditions, il faut accélérer les transferts de personnes déjà autorisées à poursuivre leur demande d'asile sur le continent, et ouvrir d’autres places au sein de l’Union européenne.

Liz Throssell, porte-parole du HCR à Genève, décrit les conditions.

 

(Extrait sonore: Liz Throssell, porte-parole du HCR à Genève, décrit les conditions; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Crédit audio:
ONU Info
Durée audio:
1'2"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.