Les violations graves des droits humains au Burundi se poursuivent, selon la Commission d'enquête

17 septembre 2019

A Genève, devant le Conseil des droits de l’homme, le Président de la Commission d’enquête des Nations Unies sur le Burundi, Doudou Diène, a dénoncé mardi la poursuite des violations graves des droits de l’homme dans ce pays.

Ces violations ont gardé une dimension essentiellement politique et s’inscrivent dans le contexte de la préparation des élections de 2020. Le seul changement noté est une évolution du profil des victimes.

Crédit audio:
Nations Unies, Genève
Durée audio:
5'29"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.