🎙️ Dans l’extrême nord du Cameroun, le PNUD aide les victimes de Boko Haram à reconstruire leurs vies

22 août 2019

Dans la région du Lac Tchad (Afrique centrale), les survivants du terrorisme tentent de reconstruire leurs vies avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

C’est notamment le cas de la Camerounaise Wala Matari qui a été prise en otage par Boko Haram pendant deux ans. Aujourd’hui libre, cette femme de 29 ans vit à Zamai, dans la région de l’extrême nord du Cameroun où elle a commencé un commerce de bière locale.

Tony Kuemo est chargé des évaluations des programmes du PNUD dans l’extrême-nord du Cameroun. Au micro de Daniel Dickinson, il explique comment le programme « Argent contre travail » de l’agence onusienne a permis à Wala Matari de reconstruire sa vie.

Crédit audio:
ONU Info : présentation par Pascal Sim / Propos recueillis par Daniel Dickinson
Durée audio:
1'42"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.