🎙️ Hong Kong : face à l'escalade des tensions, l'ONU appelle à la retenue et à enquêter sur les violences

13 août 2019

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, est préoccupée par les événements en cours dans la Région administrative spéciale de Hong Kong, en Chine, et par l'escalade de la violence observée ces derniers jours.

Mme Bachelet a condamné toute forme de violence et appelle les autorités et la population de Hong Kong à engager un dialogue ouvert et inclusif visant à résoudre toutes les questions de manière pacifique. 

Elle a rappelé que les droits à la liberté d'expression et de réunion pacifique et le droit de participer aux affaires publiques sont expressément reconnus dans la Déclaration universelle des droits de l'homme, mais aussi dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques qui est intégré dans la Loi fondamentale de la Région administrative spéciale de Hong Kong.

Mme Bachelet a notamment appelé à enquêter sur tous les incidents violents tant des manifestants que des forces de l’ordre.  Les précisions de son porte-parole Rupert Colville.

 

(Interview : Rupert Colville, porte-parole de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme à Genève; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Crédit audio:
ONU Info / Cristina Silveiro
Durée audio:
2'47"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.