Renforcer le Dialogue interculturel pour prévenir l'extrémisme violent et les conflits

1 mai 2019

« Le pouvoir du dialogue pour la prévention des conflits et de l'extrémisme violent ne saurait être surestimé ». 

C’est ce qu’a affirmé ce jeudi le Haut Représentant des Nations Unies pour l'Alliance des civilisations, Miguel Angel Moratinos, en lançant, à Bakou, en Azerbaïdjan, les travaux du cinquième Forum mondial pour le dialogue interculturel. 

Pour lui, le dialogue est un outil essentiel à la prévention des crimes haineux et attentats terroristes dont aucune ethnie ou religion n’est épargnée. 

Selon la Cheffe de la Section du dialogue interculturel, de l’UNESCO, Ann-Belinda Pries, qui participe au Forum, cette rencontre sera justement l’occasion de renforcer l’action du « Dialogue interculturel » .

 

(Extrait sonore : Ann-Belinda Pries, Chief of the Intercultural Dialogue Section, UNESCO; propos recueillis par Liz Scaffidi)

Crédit audio:
ONU info
Durée audio:
1'22"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.