Agnès Marcaillou : « Toutes les actions des Nations Unies sont affectées par la contamination des mines et des restes d'explosifs »

4 avril 2019

A l'occasion de la Journée internationale de sensibilisation aux mines, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, appelle tous les Etats membres de l'ONU à apporter un «soutien politique et financier» à l'éradication des engins destructeurs.

Un appel lancé alors que l’Organisation lance une nouvelle campagne pour transformer les champs de mines en terrains de jeu.

Au micro d'ONU Info, Agnès Marcaillou, Directrice du Service de l'action antimines des Nations Unies (UNMAS) souligne l'importance de lutter à tous les niveaux contre les mines terrestres antipersonnel mais aussi contre les engins explosifs improvisés et les munitions non explosées.

Elle rappelle que cette année, l’UNMAS a lancé une nouvelle campagne intitulée «Lieux sûrs», qui vise à transformer les champs de mines en terrains de jeu et à collecter des fonds pour aider les victimes et survivants des conflits armés.

Agnès Marcaillou insiste sur l'importance de redonner aux victimes et aux populations déplacées la possibilité de retourner chez elles et de retrouver une vie normale. 

Crédit audio:
Agnès Marcaillou, Directrice du Service d'action antimines de l'ONU (UNMAS); propos recueillis par Jérôme Longué
Durée audio:
4'30"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.