L'Afrique se prépare aux conséquences du changement climatique

22 mars 2019

L’Afrique subit les conséquences du réchauffement climatique : hausse des températures, baisse des précipitations, sécheresses à répétition et diminution de l’accès à l’eau. Pour faire face à ces défis, l’Afrique doit s’organiser. Or à ce jour, elle capte à peine 5% des financements internationaux dédiés au climat. Pour y remédier le Réseau d’Investisseurs Africains pour le Climat ou AICC a été créé en 2016. Son but : promouvoir une réponse collective et unifiée au changement climatique.

Pour en savoir plus Franck Kuwonu a rencontré à Accra, lors de la semaine africaine du Climat, Ibrahim FILALI, secrétaire de ce réseau.

Crédit audio:
Franck Kuwonu
Durée audio:
4'19"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.