Le village de Goura, au Cameroun, accueille des milliers de réfugiés nigérians

4 février 2019

A la frontière entre le Nigéria et le Cameroun, 35.000 Nigérians ont fui les violences commises par le groupe extrémiste Boko Haram ces dernières semaines dans la ville de Rann au Nigéria pour trouver refuge dans le village de Goura, à 7 kilomètres de là, de l’autre côté de la frontière.

Au micro de Daniel Dickinson, Jean-Sébastien Munié, Représentant du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans la région de l'Extrême-Nord, au Cameroun, fait le point de la situation.

Crédit audio:
ONU Info
Durée audio:
52"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.