Burundi : appel de fonds de 296 millions de dollars

15 janvier 2019

Ce mardi, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et 35 partenaires ont lancé, à Genève, un appel de fonds conjoint d’un montant de 296 millions de dollars pour venir en aide cette année à 345.000 réfugiés burundais dans les pays voisins.

L’année dernière, la réponse régionale interorganisations pour l’aide aux réfugiés burundais n’a reçu que 35% des 391 millions de dollars recherchés. Ce qui a eu un impact dans la réponse des organismes humanitaires dans les quatre pays voisins accueillant les réfugiés burundais.

« La situation des réfugiés burundais est l’une des plus négligées au monde et, en 2018, elle comptait également parmi les crises les plus sous-financées », a déclaré Charlie Yaxley, porte-parole du HCR, lors d’une conférence de presse au Palais des Nations.

Malgré les efforts déployés, une augmentation massive de l’aide est nécessaire pour répondre aux besoins les plus élémentaires.

« En Tanzanie, République démocratique du Congo (RDC), Rwanda et Ouganda, la vie des réfugiés burundais en est affectée », a ajouté le porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). Ils y ont subi des coupures dans les rations alimentaires, un manque de médicaments, des écoles surpeuplées et des abris de fortune.

Crédit audio:
Charlie Yaxley, porte-parole du HCR
Durée audio:
1'1"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.