Espoir d’une reconstitution des stocks de poissons en Méditerranée et en mer Noire (FAO)

12 décembre 2018

 Bien que les principales espèces commerciales de poisson de la Méditerranée et de la Mer Noire soient encore surexploitées, la pression a diminué ces dernières années laissant entrevoir, pour la première fois, l'espoir d’une reconstitution des stocks. Les pêcheries de la Méditerranée et de la mer Noire sont menacées à long terme par les effets de la pollution croissante due aux activités humaines, de la dégradation de l'habitat, de l'introduction d'espèces non indigènes, de la surpêche et des effets du changement climatique.

Le rapport a été lancé à l'occasion du premier Forum du CGPM sur les sciences de la pêche (Forum du poisson 2018) organisé au siège de la FAO du 10 au 14 décembre 2018, en reconnaissance au rôle déterminant de la science dans l'amélioration des connaissances en matière de gestion durable des pêches.

Abdellah Srour, Secrétaire Exécutif, Commission générale des pêches pour la Méditerranée, Département des pêches et de l’aquaculture de la FAO, nous en dit davantage sur l'état actuel des pêches en Méditerranée et en mer Noire. 

Crédit audio:
Abedllah Srour, Secrétaire exécutif de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM/FAO); propos recueillis par Jérôme Longué
Durée audio:
11'39"