« Un journaliste meurt tous les quatre jours »

2 novembre 2018

L'impunité à l’égard des crimes contre les journalistes cause des dommages a la société tout entière en dissimulant de graves violations des droits de l'homme, la corruption et la criminalité, comme l’explique Sylvie Coudray, chef de section pour la liberté d’expression à l’UNESCO.

Crédit audio:
Florence Westergard
Durée audio:
6'59"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.