Grèce : le nombre d’enfants arrivés par voie maritime a augmenté d’un tiers en un an (UNICEF)

21 septembre 2018

Au cours des 8 premiers mois de l’année, plus de 7.000 enfants réfugiés et migrants ont terminé leur périlleuse traversée de la Méditerranée sur les îles grecques. L’UNICEF souligne que la plupart de ces réfugiés se retrouvent dans des camps surpeuplés où ils vivent dans des conditions déplorables. Deux sites accueillent près de 13.000 personnes au total, soit plus de trois fois leur capacité.

Dans ces deux camps, l’UNICEF soutient des centaines de personnes chaque jour.

Jusqu’à 70 personnes partagent une seule installation de toilettes.

Les enfants qui vivent dans ces camps n’ont pas un accès adapté à l’éducation, au logement, à la nourriture ou à la santé.

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), depuis le début de l’année, 78 000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par voie maritime. Ils étaient plus de 132.000 à la même période l’an dernier.

L’OIM souligne que le nombre d’arrivées en Italie depuis le début de l’année s’élève à près de 21.000, le niveau le plus bas enregistré depuis 2014.

La situation est similaire en Grèce où le nombre d’arrivées cette année, soit 22.261, vient de dépasser celui de l’Italie, et pour la première fois depuis le printemps 2016.

Crédit audio:
Mise en perspective par Jérôme Longué, ONU Info.
Durée audio:
1'

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.