Europe : l'OIM constate une baisse significative des arrivées de migrants malgré la controverse « Aquarius »

12 juin 2018

Malgré la controverse sur le sort des migrants bloqués à bord de l’Aquarius et finalement repêchés par l’Espagne, l’Agence des Nations Unies pour les migrations fait état d’une baisse significative des arrivées de migrants en Europe.

Depuis le début du mois de juin, plus de 2.700 arrivées ont été enregistrées en Italie, en Grèce et en Espagne qui accueille d’ailleurs la majorité des arrivées en Europe. Au total, ce sont plus de 35.500 migrants et réfugiés qui ont débarqué jusqu’ici en Europe par la mer. Il s’agit d’une baisse significative de plus de 50 % par rapport à l’an dernier quand environ 74.000 réfugiés ont réussi à atteindre les côtes européennes.

Reste que ce nouveau bilan sur la Méditerranée intervient en pleine polémique sur le sort réservé aux migrants et réfugiés du navire de l’Aquarius. Pour l’OIM, le blocage de bateaux « ne va pas de lui-même dissuader d’autres migrants de traverser vers l’Europe ».

Le Directeur général de l’OIM redoute d’ailleurs « une importante tragédie » si des blocages en pleine mer sont réitérées à l’avenir. Selon William Swing, « arrêter un bateau ou davantage de navires en Méditerranée n’est pas une réponse aux défis de migrations de l’Europe.

 

(Audio : Alpha Diallo, Nations Unies/Genève)

Crédit audio:
ONU Info
Durée audio:
58"