Lac Tchad : il faut mettre cette question au centre des préoccupations

8 juin 2018

Une réunion de quatre coordinateurs humanitaires du bassin du lac Tchad s’est tenu aujourd’hui à Genève sur l'une des situations d'urgence humanitaire multi-pays les plus graves et les plus négligées au monde. Le Nigéria, le Cameroun, le Tchad et le Niger se sont rencontré ainsi que des partenaires au développement, des humanitaires et des ONGs qui opèrent sur le terrain.

Pour la coordinatrice humanitaire pour le Niger Bintou Djibo, la question du bassin du Lac Tchad doit être mise au centre des préoccupations et la question de Boko Haram ne doit pas être oubliée.  Au micro d'ONU Info elle explique que les urgences dans la région sont l’insécurité alimentaire, la question de la malnutrition et la question de la protection. 

Crédit audio:
Alpha Diallo
Durée audio:
4'47"