Mali : la sécurité des Casques bleus exige plus de formation, de troupes de combat et de véhicules blindés (MINUSMA)

28 mai 2018

Avec 21 Casques bleus et 7 membres du personnel civil tués en 2017, la Mission intégrée multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilité au Mali (MINUSMA) est pour la quatrième année consécutive l'opération de maintien de la paix la plus meurtrière au monde.

A la veille de la visite du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, le chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, explique à ONU Info ce dont a besoin sa mission pour assurer la sécurité de ses Casques bleus.

Au micro de Jérôme Bernard, M. Annadif revient également sur l'importance des  élections à venir et la mise en oeuvre de l'Accord de paix et de réconciliation vital pour le Mali et la sous-région.

Crédit audio:
Jérôme Bernard / ONU info
Durée audio:
13'22"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.